Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

McDo en Russie : scandale sanitaire ou pression politique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance c'est la confiance"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt va-t-en-guerre

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

Moyen-orient

Au moins sept morts dans des manifestations contre Bachar al-Assad

Vidéo par Isabelle DELLERBA

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/04/2011

De nouvelles manifestations ont eu lieu ce dimanche en Syrie, au lendemain du discours du président syrien promettant une abolition imminente de l'État d'urgence (en vigueur depuis 1963). On dénombre sept morts près de Homs (centre).

AFP - Au moins sept personnes ont été tuées dimanche par les forces de sécurité à Homs dans le centre de la Syrie où le mouvement de contestation est entré dans son deuxième mois, ont indiqué lundi des militants de défense des droits de l'Homme.

Selon ces militants qui ont requis l'anonymat, les forces de sécurité ont tiré à balles réelles pour disperser les manifestants rassemblées dans le quartier de Bab Sba'a à Homs, à 160 km au nord de Damas.

Deux d'entre eux ont fait état de "sept morts", alors qu'un troisième a parlé de "neuf morts". Une vingtaine de personnes ont été également blessées, selon ces militants.

Les militants ont expliqué que la tension était vive depuis l'annonce samedi à Homs de la mort d'un cheikh interpellé il y a une semaine. "Les services de sécurité ont remis la dépouille du cheikh Faraj Abou Moussa une semaine après son arrestation en pleine santé à la sortie d'une mosquée", a dit l'un d'eux.

La tension est également due aux nouvelles venant de la ville proche de Talbisseh où au moins quatre personnes ont été tuées également dimanche et plus de 50 blessées lorsque les forces de sécurité ont ouvert le feu sur la foule qui participait aux obsèques d'un Syrien tué la veille, selon des témoins.

La Syrie est en proie depuis le 15 mars à une contestation inédite du régime du président Bachar al-Assad.

L'opposition avait appelé à manifester dimanche à l'occation du 65e anniversaire de l'indépendance du pays, après avoir jugé insuffisante la promesse samedi de Bachar al-Assad d'abroger dans les prochains jours la loi d'urgence en vigueur depuis près de 50 ans.

Le président de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, Rami Abdel-Rahmane, a estimé que l'abrogation de l'état d'urgence devait être "complétée par l'abolition des tribunaux d'exception", alors que l'avocat et défenseur des droits de l'Homme Haytham Maleh a demandé la libération de tous les détenus politiques et de conscience.

Au moins 200 personnes ont été tuées depuis le début du mouvement de contestation il y a un mois, la plupart par les forces de sécurité ou par des policiers en civil, selon Amnesty International.

Première publication : 18/04/2011

  • SYRIE

    Bachar al-Assad annonce l'abolition imminente de la loi d'urgence

    En savoir plus

  • SYRIE

    Un nouveau gouvernement pour tenter de calmer la contestation

    En savoir plus

  • SYRIE

    Un journaliste syrien rompt la loi du silence

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)