Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Sports

Le Qatar retient deux journalistes suisses pendant 13 jours sans explication

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/04/2011

Alors qu'ils préparaient un reportage sur le football au Qatar, deux journalistes suisses ont été retenus pendant treize jours sans explication. Une bien mauvaise publicité pour l'émirat qui doit organiser le Mondial en 2022.

AFP - La radio télévision publique suisse (RTS) a indiqué dimanche qu'une équipe de reportage des sports avait été "retenue contre sa volonté et sans grief" durant 13 jours au Qatar, pays hôte de la Coupe du monde football en 2022.

Cette équipe, qui tournait un reportage sur le football au Qatar, "a été bloquée deux semaines sur le sol qatari sans recevoir d’explication claire sur ce qui lui était reproché", indique la RTS dans un communiqué.

Le journaliste et le caméraman ont pu rentrer en Suisse vendredi matin, "après d'intenses démarches entreprises par l’ambassadeur de Suisse au Koweit, Berne n’ayant pas représentation diplomatique au Qatar", poursuit-elle.

Les journalistes ont été arrêtés à proximité du site pétrochimique de Mesaïeed (Qatar). (Archive INA)

Les membres de l'équipe de la télévision suisse tournaient des "images de paysage" lorsqu'ils ont été arrêtés par une patrouille de police à Mesaïeed qui les a conduits au poste de police local où ils ont été menottés et interrogés durant plusieurs heures, raconte la RTS.

Les reporters ont ensuite été transférés au poste de Wakra pour un nouvel interrogatoire, puis ils ont été auditionnés par un juge à Doha où "ils ont dû s’acquitter d’une amende, sans recevoir de rapport d’infraction ni de reçu relatif à cette amende".

Suite à quoi, le journaliste et le caméraman, qui s'est vu confisquer sa caméra, ont été remis en liberté mais sans autorisation officielle leur permettant de quitter le Qatar librement.

Retournés sur le lieu où ils avaient été arrêtés, ils "ont pu vérifier qu’aucune indication ne mentionnait la moindre interdiction de filmer".

"Par ailleurs, avant leur départ pour ce pays, la mission du Qatar à Genève leur avait communiqué qu’ils pouvaient tourner "librement"", dénonce la télévision suisse.

"Cette manière arbitraire de procéder de la part de la police qatarie constitue une sérieuse atteinte à la liberté de la presse", a déclaré Massimo Lorenzi, rédacteur en chef des Sports de la RTS, cité dans le communiqué.

Il indique également que cet "incident très regrettable" sera signalé "à toutes les autorités responsables concernées, ainsi qu’à la FIFA".

Première publication : 19/04/2011

  • FOOTBALL

    Sepp Blatter parvient à faire élire l'un de ses protégés à la direction de la Fifa

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Golfe nouveau pivot de la planète foot

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)