Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Afrique

Kadhafi accepte l'ouverture de "passages sûrs" pour les humanitaires, selon l'ONU

©

Vidéo par Damien COQUET , Carla WESTERHEIDE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/04/2011

Le régime de Mouammar Kadhafi a accepté de garantir un "passage sûr" à des équipes humanitaires internationales dans les zones qu'il contrôle. En outre, une mission de l'ONU va pouvoir se rendre dans la ville assiégée de Misrata.

AFP - Le gouvernement de Mouamar Kadhafi a garanti "un passage sûr" à des équipes internationales humanitaires dans les zones qu'il contrôle et autorisé l'envoi d'une mission de l'ONU dans la ville assiégée de Misrata, ont indiqué lundi des responsables de l'ONU.

Ces dispositions font partie d'un accord garantissant à des équipes humanitaires un accès à Tripoli et d'autres villes de Libye trouvé dimanche lors du séjour à Tripoli de la secrétaire générale adjointe pour la coordination humanitaire Valerie Amos, a expliqué le porte-parole adjoint de l'ONU Fahran Haq.

"Le gouvernement libyen a donné son accord pour faciliter une présence humanitaire à Tripoli. Ils (les Libyens) ont donné leur accord pour faciliter la livraison d'équipements pour des équipes internationales et ont également autorisé l'entrée d'équipes internationales", a-t-il dit.

"Le gouvernement libyen a dit qu'il assurerait un accès sans encombre par les frontières libyennes jusqu'à Tripoli et qu'il assurera un passage en sécurité des employés humanitaires vers les zones où le gouvernement libyen les contrôle", a-t-il ajouté.

Le gouvernement libyen a également donné son accord pour laisser une mission du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU se rendre dans la ville de Misrata tenue par les rebelles mais assiégée depuis plusieurs semaines, a dit Stephanie Bunker, porte-parole de l'ONU pour les affaires humanitaires.

De sources médicales, on indique que plusieurs centaines de personnes sont mortes dans cette ville de l'ouest de la Libye depuis que la bataille pour son contrôle a débuté en février.

"Nous voulons évaluer la situation et déterminer les besoins avec nos propres yeux", a dit Mme Bunker à l'AFP.

Première publication : 19/04/2011

  • LIBYE - REPORTAGE

    Les insurgés tentent de desserrer l'étau des forces de Kadhafi à Misrata

    En savoir plus

  • LIBYE - REPORTAGE

    À Misrata, les combats se déroulent au milieu d'une ville en ruine

    En savoir plus

  • LIBYE

    Kadhafi accusé d'utiliser des bombes à sous-munitions à Misrata

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)