Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

  • Justice : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison

    En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Kobané résiste à l'EI, le Premier ministre irakien se rend à Téhéran

    En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

Afrique

Kadhafi accepte l'ouverture de "passages sûrs" pour les humanitaires, selon l'ONU

Vidéo par Damien COQUET , Carla WESTERHEIDE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/04/2011

Le régime de Mouammar Kadhafi a accepté de garantir un "passage sûr" à des équipes humanitaires internationales dans les zones qu'il contrôle. En outre, une mission de l'ONU va pouvoir se rendre dans la ville assiégée de Misrata.

AFP - Le gouvernement de Mouamar Kadhafi a garanti "un passage sûr" à des équipes internationales humanitaires dans les zones qu'il contrôle et autorisé l'envoi d'une mission de l'ONU dans la ville assiégée de Misrata, ont indiqué lundi des responsables de l'ONU.

Ces dispositions font partie d'un accord garantissant à des équipes humanitaires un accès à Tripoli et d'autres villes de Libye trouvé dimanche lors du séjour à Tripoli de la secrétaire générale adjointe pour la coordination humanitaire Valerie Amos, a expliqué le porte-parole adjoint de l'ONU Fahran Haq.

"Le gouvernement libyen a donné son accord pour faciliter une présence humanitaire à Tripoli. Ils (les Libyens) ont donné leur accord pour faciliter la livraison d'équipements pour des équipes internationales et ont également autorisé l'entrée d'équipes internationales", a-t-il dit.

"Le gouvernement libyen a dit qu'il assurerait un accès sans encombre par les frontières libyennes jusqu'à Tripoli et qu'il assurera un passage en sécurité des employés humanitaires vers les zones où le gouvernement libyen les contrôle", a-t-il ajouté.

Le gouvernement libyen a également donné son accord pour laisser une mission du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU se rendre dans la ville de Misrata tenue par les rebelles mais assiégée depuis plusieurs semaines, a dit Stephanie Bunker, porte-parole de l'ONU pour les affaires humanitaires.

De sources médicales, on indique que plusieurs centaines de personnes sont mortes dans cette ville de l'ouest de la Libye depuis que la bataille pour son contrôle a débuté en février.

"Nous voulons évaluer la situation et déterminer les besoins avec nos propres yeux", a dit Mme Bunker à l'AFP.

Première publication : 19/04/2011

  • LIBYE - REPORTAGE

    Les insurgés tentent de desserrer l'étau des forces de Kadhafi à Misrata

    En savoir plus

  • LIBYE - REPORTAGE

    À Misrata, les combats se déroulent au milieu d'une ville en ruine

    En savoir plus

  • LIBYE

    Kadhafi accusé d'utiliser des bombes à sous-munitions à Misrata

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)