Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

FRANCE

Tentative d'escroquerie sur le compte bancaire de l'Élysée

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/04/2011

Après avoir mis la main sur les numéros de comptes bancaires de la présidence française, des inconnus ont tenté - en vain - de procéder à un virement de deux millions d'euros. Il s'agirait d'escrocs français établis à l'étranger.

AFP - Des escrocs ont tenté de soutirer deux millions d'euros à l'Elysée, après s'être procuré le numéro de compte bancaire de l'Elysée et s'être fait passer pour des personnels de son service financier, a-t-on appris mardi auprès de la présidence.

L'Elysée a ainsi confirmé à l'AFP une information du Canard enchaîné à paraître mercredi.

Selon Christian Frémont, directeur de cabinet du président Nicolas Sarkozy, "une bande organisée a réussi à se procurer le numéro de compte bancaire de l'Elysée ainsi que l'organigramme de son service financier".

"Il y a une quinzaine de jours, l'un des escrocs a alors téléphoné à la banque de l'Elysée, et, se faisant passer pour responsable du service financier, lui a demandé de virer un chèque de deux millions d'euros sur un compte à l'étranger", qui s'est finalement révélé être "en Chine", a également dit M. Frémont.

Intrigué, le banquier a téléphoné pour vérification à l'Elysée, faisant ainsi échouer la tentative d'escroquerie.

Une enquête policière a été ouverte. Selon M. Frémont, il s'agit d'escrocs français établis à l'étranger qui n'en étaient pas à leur premier coup d'essai.

"Ils ont essayé de faire le coup à plusieurs entreprises et parfois, cela a marché", a-t-il ajouté.

Selon le Canard enchaîné, l'Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) est tombée dans le piège, se faisant délester de 998.000 euros, suite à un faux ordre de virement sur un compte en Chine.

Première publication : 20/04/2011

COMMENTAIRE(S)