Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Amériques

BP poursuit le cimentier du puits à l'origine de la marée noire en Louisianne

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/04/2011

Un an après l'explosion de la plateforme à l'origine de la marée noire dans le Golfe du Mexique, le groupe pétrolier britannique BP a porté plainte contre trois sous-traitants dont Halliburton le fabriquant du coffrage en ciment du puits foré.

AFP - Le groupe pétrolier britannique BP a annoncé jeudi avoir porté plainte aux Etats-Unis contre le groupe Halliburton, l'accusant d'avoir contribué à la marée noire du golfe du Mexique, en plus des poursuites lancées contre Transocean et Cameron International.
              
Le groupe a expliqué dans un communiqué avoir "déposé une plainte contre Halliburton afin que la compagnie soit tenue responsable pour son rôle crucial dans l'accident de Deepwater Horizon", plateforme pétrolière exploitée par BP dans le golfe du Mexique, et dont l'explosion il y a un an avait provoqué la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis.
              
Le groupe pétrolier, qui avait chargé l'américain Halliburton de réaliser le coffrage en ciment du puits foré depuis la plateforme, affirme que sa plainte s'appuie sur un rapport officiel sur les causes de la marée noire, qui "a conclu que le ciment conçu, préparé et pompé par Halliburton était défectueux".
              
BP reproche également au groupe américain de ne pas l'avoir prévenu à temps que le ciment était défectueux. De plus, des ouvriers employés par Halliburton n'auraient pas détecté à temps "des signes que des hydrocarbures s'échappaient dans le puits".
              
Deepwater Horizon, qui se trouvait à quelque 80 km de La Nouvelle-Orléans, était la propriété du groupe suisse Transocean et avait été en partie construite par Halliburton. Son explosion le 20 avril 2010 a fait 11 morts et répandu des centaines de millions de litres de brut dans le golfe du Mexique, jusqu'à la fermeture du puits quatre mois plus tard.
              
BP avait déjà annoncé mercredi avoir porté plainte contre Transocean, ainsi qu'un autre sous-traitant, Cameron International.
              
Ces plaintes font partie d'une plainte générale sur l'explosion de la plateforme Deepwater à laquelle participent de nombreuses parties, et enregistrée dans un tribunal fédéral de La Nouvelle Orléans (sud).
              
Mercredi était le dernier jour pendant lequel les parties pouvaient déposer des plaintes contre d'autres parties.
              
BP fait lui-même face à de nombreuses plaintes et a cédé pour 24 milliards de dollars d'actifs depuis un an, sur les 30 milliards qu'il espère récolter avant la fin de cette année, pour couvrir ses dépenses colossales liées à la marée noire, et a provisionné une charge totale 40,9 milliards de dollars dans ses comptes à cause de la catastrophe.
             
 

Première publication : 21/04/2011

  • PÉTROLE

    Pour la première fois depuis près de 20 ans, BP enregistre une perte annuelle

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Une commission prône la création d'une agence de contrôle de l'industrie pétrolière

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)