Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls défend sa ligne à l'université d'été du PS

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • UE : le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

Amériques

BP poursuit le cimentier du puits à l'origine de la marée noire en Louisianne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/04/2011

Un an après l'explosion de la plateforme à l'origine de la marée noire dans le Golfe du Mexique, le groupe pétrolier britannique BP a porté plainte contre trois sous-traitants dont Halliburton le fabriquant du coffrage en ciment du puits foré.

AFP - Le groupe pétrolier britannique BP a annoncé jeudi avoir porté plainte aux Etats-Unis contre le groupe Halliburton, l'accusant d'avoir contribué à la marée noire du golfe du Mexique, en plus des poursuites lancées contre Transocean et Cameron International.
              
Le groupe a expliqué dans un communiqué avoir "déposé une plainte contre Halliburton afin que la compagnie soit tenue responsable pour son rôle crucial dans l'accident de Deepwater Horizon", plateforme pétrolière exploitée par BP dans le golfe du Mexique, et dont l'explosion il y a un an avait provoqué la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis.
              
Le groupe pétrolier, qui avait chargé l'américain Halliburton de réaliser le coffrage en ciment du puits foré depuis la plateforme, affirme que sa plainte s'appuie sur un rapport officiel sur les causes de la marée noire, qui "a conclu que le ciment conçu, préparé et pompé par Halliburton était défectueux".
              
BP reproche également au groupe américain de ne pas l'avoir prévenu à temps que le ciment était défectueux. De plus, des ouvriers employés par Halliburton n'auraient pas détecté à temps "des signes que des hydrocarbures s'échappaient dans le puits".
              
Deepwater Horizon, qui se trouvait à quelque 80 km de La Nouvelle-Orléans, était la propriété du groupe suisse Transocean et avait été en partie construite par Halliburton. Son explosion le 20 avril 2010 a fait 11 morts et répandu des centaines de millions de litres de brut dans le golfe du Mexique, jusqu'à la fermeture du puits quatre mois plus tard.
              
BP avait déjà annoncé mercredi avoir porté plainte contre Transocean, ainsi qu'un autre sous-traitant, Cameron International.
              
Ces plaintes font partie d'une plainte générale sur l'explosion de la plateforme Deepwater à laquelle participent de nombreuses parties, et enregistrée dans un tribunal fédéral de La Nouvelle Orléans (sud).
              
Mercredi était le dernier jour pendant lequel les parties pouvaient déposer des plaintes contre d'autres parties.
              
BP fait lui-même face à de nombreuses plaintes et a cédé pour 24 milliards de dollars d'actifs depuis un an, sur les 30 milliards qu'il espère récolter avant la fin de cette année, pour couvrir ses dépenses colossales liées à la marée noire, et a provisionné une charge totale 40,9 milliards de dollars dans ses comptes à cause de la catastrophe.
             
 

Première publication : 21/04/2011

  • PÉTROLE

    Pour la première fois depuis près de 20 ans, BP enregistre une perte annuelle

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Une commission prône la création d'une agence de contrôle de l'industrie pétrolière

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)