Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Amériques

BP poursuit le cimentier du puits à l'origine de la marée noire en Louisianne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/04/2011

Un an après l'explosion de la plateforme à l'origine de la marée noire dans le Golfe du Mexique, le groupe pétrolier britannique BP a porté plainte contre trois sous-traitants dont Halliburton le fabriquant du coffrage en ciment du puits foré.

AFP - Le groupe pétrolier britannique BP a annoncé jeudi avoir porté plainte aux Etats-Unis contre le groupe Halliburton, l'accusant d'avoir contribué à la marée noire du golfe du Mexique, en plus des poursuites lancées contre Transocean et Cameron International.
              
Le groupe a expliqué dans un communiqué avoir "déposé une plainte contre Halliburton afin que la compagnie soit tenue responsable pour son rôle crucial dans l'accident de Deepwater Horizon", plateforme pétrolière exploitée par BP dans le golfe du Mexique, et dont l'explosion il y a un an avait provoqué la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis.
              
Le groupe pétrolier, qui avait chargé l'américain Halliburton de réaliser le coffrage en ciment du puits foré depuis la plateforme, affirme que sa plainte s'appuie sur un rapport officiel sur les causes de la marée noire, qui "a conclu que le ciment conçu, préparé et pompé par Halliburton était défectueux".
              
BP reproche également au groupe américain de ne pas l'avoir prévenu à temps que le ciment était défectueux. De plus, des ouvriers employés par Halliburton n'auraient pas détecté à temps "des signes que des hydrocarbures s'échappaient dans le puits".
              
Deepwater Horizon, qui se trouvait à quelque 80 km de La Nouvelle-Orléans, était la propriété du groupe suisse Transocean et avait été en partie construite par Halliburton. Son explosion le 20 avril 2010 a fait 11 morts et répandu des centaines de millions de litres de brut dans le golfe du Mexique, jusqu'à la fermeture du puits quatre mois plus tard.
              
BP avait déjà annoncé mercredi avoir porté plainte contre Transocean, ainsi qu'un autre sous-traitant, Cameron International.
              
Ces plaintes font partie d'une plainte générale sur l'explosion de la plateforme Deepwater à laquelle participent de nombreuses parties, et enregistrée dans un tribunal fédéral de La Nouvelle Orléans (sud).
              
Mercredi était le dernier jour pendant lequel les parties pouvaient déposer des plaintes contre d'autres parties.
              
BP fait lui-même face à de nombreuses plaintes et a cédé pour 24 milliards de dollars d'actifs depuis un an, sur les 30 milliards qu'il espère récolter avant la fin de cette année, pour couvrir ses dépenses colossales liées à la marée noire, et a provisionné une charge totale 40,9 milliards de dollars dans ses comptes à cause de la catastrophe.
             
 

Première publication : 21/04/2011

  • PÉTROLE

    Pour la première fois depuis près de 20 ans, BP enregistre une perte annuelle

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Une commission prône la création d'une agence de contrôle de l'industrie pétrolière

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)