Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

Amériques

BP poursuit le cimentier du puits à l'origine de la marée noire en Louisianne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/04/2011

Un an après l'explosion de la plateforme à l'origine de la marée noire dans le Golfe du Mexique, le groupe pétrolier britannique BP a porté plainte contre trois sous-traitants dont Halliburton le fabriquant du coffrage en ciment du puits foré.

AFP - Le groupe pétrolier britannique BP a annoncé jeudi avoir porté plainte aux Etats-Unis contre le groupe Halliburton, l'accusant d'avoir contribué à la marée noire du golfe du Mexique, en plus des poursuites lancées contre Transocean et Cameron International.
              
Le groupe a expliqué dans un communiqué avoir "déposé une plainte contre Halliburton afin que la compagnie soit tenue responsable pour son rôle crucial dans l'accident de Deepwater Horizon", plateforme pétrolière exploitée par BP dans le golfe du Mexique, et dont l'explosion il y a un an avait provoqué la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis.
              
Le groupe pétrolier, qui avait chargé l'américain Halliburton de réaliser le coffrage en ciment du puits foré depuis la plateforme, affirme que sa plainte s'appuie sur un rapport officiel sur les causes de la marée noire, qui "a conclu que le ciment conçu, préparé et pompé par Halliburton était défectueux".
              
BP reproche également au groupe américain de ne pas l'avoir prévenu à temps que le ciment était défectueux. De plus, des ouvriers employés par Halliburton n'auraient pas détecté à temps "des signes que des hydrocarbures s'échappaient dans le puits".
              
Deepwater Horizon, qui se trouvait à quelque 80 km de La Nouvelle-Orléans, était la propriété du groupe suisse Transocean et avait été en partie construite par Halliburton. Son explosion le 20 avril 2010 a fait 11 morts et répandu des centaines de millions de litres de brut dans le golfe du Mexique, jusqu'à la fermeture du puits quatre mois plus tard.
              
BP avait déjà annoncé mercredi avoir porté plainte contre Transocean, ainsi qu'un autre sous-traitant, Cameron International.
              
Ces plaintes font partie d'une plainte générale sur l'explosion de la plateforme Deepwater à laquelle participent de nombreuses parties, et enregistrée dans un tribunal fédéral de La Nouvelle Orléans (sud).
              
Mercredi était le dernier jour pendant lequel les parties pouvaient déposer des plaintes contre d'autres parties.
              
BP fait lui-même face à de nombreuses plaintes et a cédé pour 24 milliards de dollars d'actifs depuis un an, sur les 30 milliards qu'il espère récolter avant la fin de cette année, pour couvrir ses dépenses colossales liées à la marée noire, et a provisionné une charge totale 40,9 milliards de dollars dans ses comptes à cause de la catastrophe.
             
 

Première publication : 21/04/2011

  • PÉTROLE

    Pour la première fois depuis près de 20 ans, BP enregistre une perte annuelle

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Une commission prône la création d'une agence de contrôle de l'industrie pétrolière

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)