Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

10 ans de prison requis contre Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fessée: une tradition française?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président tchadien promet d'anéantir le chef de Boko Haram et savoir où il se trouve

En savoir plus

DÉBAT

Interdiction de la fessée ? La France se prend une claque par le conseil de l'Europe

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : accord en vue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"L'abri" : plongée dans un centre d'hébergement pour SDF

En savoir plus

FOCUS

À Toulon, la communauté musulmane tente de lutter contre "l'islamalgame"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola : un an après le début de l'épidémie, quel bilan tirer ?

En savoir plus

Economie

Samsung contre-attaque et traîne à son tour Apple en justice pour plagiat

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/04/2011

Une semaine après une procédure du fabricant Apple contre son concurrent Samsung, ce dernier vient de répliquer en portant plainte contre la firme de Steve Jobs au sujet de dix brevets, l'accusant de plagiats sur iPhone et iPad.

REUTERS - Samsung Electronics a déposé plusieurs plaintes contre Apple qu'il accuse de plagiat dans la conception de l'iPhone et de l'iPad, rendant ainsi coup pour coup après une procédure similaire engagée à son encontre par la firme à la pomme.

Le groupe californien a demandé la semaine dernière l'ouverture d'une procédure contre son concurrent sud-coréen, qu'il accuse d'avoir "servilement" copié ses modèles à succès dans la gamme de téléphones et de tablettes Galaxy.

Dans un communiqué, Samsung déclare vendredi que l'iPad et l'iPhone violent 10 brevets lui appartenant et exige de son rival américain qu'il mette fin à ce plagiat et qu'il le dédommage.

"Samsung répond vivement à la procédure judiciaire lancée contre nous, afin de protéger notre propriété intellectuelle et de garantir la poursuite de notre innovation et de notre croissance dans le secteur de la communication mobile", peut-on y lire.

Cette escalade pourrait mettre en péril les relations entre les deux sociétés, Samsung fournissant le groupe de Cupertino en puces et autres écrans à cristaux liquides.

L'an dernier, Apple était le deuxième client du sud-coréen derrière le japonais Sony avec environ 6.200 milliards de wons de ventes (3,9 milliards d'euros), et semble bien parti pour devenir son premier client cette année.

Les dix plaintes, déposées devant les justices sud-coréenne, japonaise et allemande, concernent un système de réduction de la consommation d'énergie durant la transmission de données ou une technologie 3G pour réduire les erreurs durant cette transmission.

Première publication : 22/04/2011

COMMENTAIRE(S)