Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement met-il la pression sur les médias français ?

En savoir plus

FOCUS

Espagne : le difficile combat contre les violences faites aux femmes

En savoir plus

FACE À FACE

Présidence Macron : le début des ennuis ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Wallay", un voyage initiatique au Burkina Faso

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Code du travail : menu minceur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

De Rugy élu président de l'Assemblée : une occasion manquée pour la parité

En savoir plus

LE DÉBAT

PMA "pour toutes les femmes" : qu'implique l'avis du Comité d'éthique ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 07/12/2011

Japon : au cœur de la "zone rouge" de Fukushima

Scènes de désolation, villages vidés de leurs habitants, la zone d’exclusion autour de la centrale nucléaire de Fukushima a des airs de fin du monde. Nos journalistes se sont rendus au cœur de ce no man’s land apocalyptique. Un reportage exclusif.

Nous avons mis du temps avant d’oser nous aventurer en "zone rouge", la zone des 20 kilomètres autour de la centrale nucléaire de Fukushima. La plus célèbre et terrifiante depuis Tchernobyl. Comme beaucoup de résidents français, nous étions censés quitter Tokyo au plus vite. La capitale se trouve pourtant à 220 kilomètres de Fukushima.

Nous nous sommes donc approchés très progressivement des "portes de l’enfer". D’abord Koriyama, une ville située à 60 kilomètres de la centrale, puis un village rural à 45 kilomètres, ensuite la zone des 30. Nous avons pensé que si des gens habitaient ici 24 heures sur 24, nous pourrions passer bien trois jours avec eux. "Quand vous voyez un serpent, il ne sert à rien de fuir en courant, il suffit de reculer d’un pas", nous avait conseillé un cafetier, dans la zone de confinement. Avant de reprendre la route, nous avons surtout pris soin de nous munir d’un dosimètre pour mesurer la radioactivité, de masques et de combinaisons. Car ce serpent-là est particulièrement insaisissable et fourbe.

Direction "Minamisoma", dans la zone de confinement (entre 20 et 30 kilomètres), où un agriculteur et son épouse nous attendaient avec un café que nous avons bu du bout des lèvres : on se demande toujours d’où vient l’eau et si elle est contaminée. Le centre-ville était désert mais les rares habitants semblaient continuer à vivre normalement, parler et même rire comme avant. Les Japonais ont une capacité incroyable à ne pas céder à la panique. Du moins en apparence.

Nous n’avions pas vraiment envisagé de nous rendre dans la "zone rouge". C’est Koji, le tenancier d’un magasin d’alcool qui organisait régulièrement des patrouilles dans la zone interdite qui nous a soufflé l’idée. Nous l’avons accompagné pendant l’une de ses rondes. Il nous a demandé de mettre nos masques et de ne jamais sortir de la voiture. Mais nous avons négocié. Assise à l’arrière, j’avais toujours un œil sur le dosimètre. Respirer sous un masque est vraiment insupportable, je ne sais pas comment font les Japonais!...

L’entrée de la zone rouge était peu surveillée. Mais à l’intérieur, des villes entièrement vides semblaient avoir été figées dans le temps. J’ai eu le souvenir de mes cours de collège sur Pompéi. La porte de la laverie était encore ouverte, on pourrait laver son linge si on voulait. Une musique douce continuait de retentir au-dessus d’une banque. Mais il n’y a plus ni client, ni âme qui vive. Et cela devrait durer des mois, voire des années.

Par Marie LINTON , Guillaume BRESSION

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/06/2017 Culture

Hollywood, œuvre de la Première Guerre mondiale

Alors que nous célébrons cette année le centenaire de l'intervention des États-Unis dans la Grande Guerre, France 24 vous propose un documentaire sur la naissance d’Hollywood....

En savoir plus

16/06/2017 EUROPE

Au cœur des nouveaux champs d'esclaves en Europe

Ils sont africains, polonais ou bulgares et passent leur été dans les champs du Sud de l'Europe. Pour récolter pas moins de 5 millions de tonnes de fruits et légumes par an, en...

En savoir plus

08/06/2017 Asie - pacifique

Vidéo : en Chine, célibataires par millions cherchent épouses désespérément

En Chine, la politique de l'enfant unique a fait des ravages. Les familles ayant préféré mettre au monde des garçons, la société compte désormais beaucoup plus d’hommes que de...

En savoir plus

01/06/2017 Amériques

Exclusif : au cœur de la guerre des gangs entre narcotrafiquants au Brésil

Au nord du Brésil, en Amazonie, la ville de Manaus est régulièrement le théâtre d’affrontements sanglants entre gangs. Situé à plusieurs centaines de kilomètres de la Colombie,...

En savoir plus

26/05/2017 Moyen-Orient

Exclusif : au cœur de la bataille de Mossoul, autopsie d'un chaos

Depuis plus de sept mois, les forces irakiennes mènent une vaste offensive pour chasser l'organisation État islamique (EI) de Mossoul. Les jihadistes opposent une résistance...

En savoir plus