Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Sports

Lille et Lorient se neutralisent, le PSG accroché à Brest

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/04/2011

Lille et le PSG font du surplace en tête du championnat de France de football. Dimanche, le leader nordiste a été tenu en échec à Lorient (1-1), tandis le PSG (photo) a fait match nul (2-2) à Brest et que Rennes a été battu à Monaco (1-0).

AFP - Tenu en échec dimanche à Lorient (1-1), le leader Lille n'a plus que deux points d'avance sur Marseille, qui prendra la tête du Championnat de France en cas de succès contre Nice mercredi en clôture de la 32e journée, qui a également vu le Paris SG buter au pied du podium avec un nul à Brest (2-2).

Deux points seulement en trois matches: Lille marche au ralenti et risque de le payer alors que Marseille, sur la lancée de sa victoire samedi en finale de la Coupe de la Ligue (1-0 contre Montpellier), accueillera Nice au Vélodrome avec gourmandise.

Largement dominés par Lorient, les Lillois, privés de Balmont blessé, ont ouvert le score contre le cours du jeu avant que Landreau, excellent, finisse par céder devant Gameiro, auteur de son 18e but de la saison.

Lorient de son côté reste invaincu depuis le 12 février. Septièmes, les hommes de Christian Gourcuff peuvent encore espérer décrocher la 6e place, qui sera certainement qualificative pour l'Europa League.

Alors qu'il avait l'occasion de se hisser sur le podium en attendant le match Lyon-Montpellier mercredi, le Paris SG a lui aussi dû se contenter d'un match nul, 2-2 à Brest, et reste quatrième.

Relancés dans la course à la Ligue des champions par leur succès la semaine dernière face à Lyon (1-0), les joueurs d'Antoine Kombouaré se consoleront peut-être avec une égalisation tardive qui leur évite une vraie désillusion.

Tout avait pourtant débuté idéalement avec un joli but de Bodmer, qui confirme son excellente forme actuelle. Mais tout basculait avec la blessure de Grégory Coupet, remplacé par Edel qui, sur une de ses toutes premières interventions, provoquait un penalty.

Le gardien arméno-camerounais, qui vit décidément une saison compliquée, repoussait la frappe de Grougi mais Touré avait suivi et égalisait. En fin de première période, c'est le même Grougi qui donnait l'avantage à Brest, avant l'égalisation parisienne en fin de match sur un but contre son camp de Kantari.

Avec 53 points, les Parisiens restent devancés à la différence de buts par Lyon, qui pourrait reprendre un peu de marge s'il bat mercredi Montpellier, peut-être touché par sa défaite en finale de la Coupe de la Ligue.

Derrière, c'est Bordeaux qui a réalisé la bonne affaire en battant Saint-Etienne 2-0 grâce à Plasil et Diabaté. Les Girondins bondissent de quatre places et délogent les Verts de la convoitée 6e place.

Rien ne va plus en revanche à Rennes (5e), battu à Monaco (1-0) et qui reste sur une épouvantable série de deux nuls et quatre défaites. Le but de Welcome fait beaucoup de bien au club de la Principauté, qui remonte à la 15e place, deux points devant le premier relégable, Caen.

Première publication : 24/04/2011

  • FOOTBALL

    Marseille remporte la Coupe de la Ligue pour la deuxième année consécutive

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    L'OM relance le championnat, le PSG monte à la 4e place

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    Lille déçoit, Lens s'enfonce et Nice espère

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)