Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le golfe de Porto, un paradis entre terre et mer

En savoir plus

EUROPE

Un déséquilibré tente de détourner un vol d'Alitalia vers la Libye

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/04/2011

Dimanche soir, sur un vol Alitalia entre Paris et Milan, un homme de nationalité kazakhstanaise a menacé une hôtesse de l'air avec une arme blanche. Rapidement maîtrisé, il voulait détourner l'avion vers Tripoli, capitale de la Libye.

AFP - Un homme kazakh apparemment déséquilibré a tenté dimanche soir d'immobiliser une hôtesse sur un vol Paris-Rome de la compagnie Alitalia, avec le projet de le détourner vers Tripoli, mais a été maîtrisé, a annoncé l'agence ANSA, citant des sources de la police italienne des frontières.

C'est vers 21h30 locales (19h30 GMT) durant le vol AZ329 que cet homme, Valeriy Tolmachev, citoyen du Kazakhstan qui se trouvait dans un état de grande agitation, s'est approché d'une hôtesse de l'air et a tenté de l'immobiliser, a-t-on précisé de mêmes sources.

Il l'a menacée au cou avec un petit couteau, ou, selon d'autres témoignages, avec une lime à ongles. Son intention, a-t-il dit, était de détourner en vol l'appareil, qui avait 131 passagers à son bord, vers Tripoli, en Libye. Cet homme de 48 ans a été rapidement maîtrisé par quatre stewards et passagers qui ont profité d'un moment d'inattention pour le plaquer au sol puis le rasseoir sur son siège. Un médecin qui se trouvait à bord lui a administré un sédatif.

L'agresseur, dont on ne connaît pas les mobiles, est un conseiller de la délégation kazakhe près de l'Unesco à Paris, selon des sources bien informées. Il n'avait pas réservé d'hôtel à Rome ni n'avait d'adresse précise où se rendre dans la capitale italienne. Des vérifications sont en cours avec les services de police français.

L'avion d'Alitalia a finalement atterri sans encombre à l'aéroport international de Fiumicino vers 22h05 (20h05 GMT). Tous les passagers sont sains et saufs.

L'inconnu, qui n'aurait pas d'antécédents juduciaires et pas de liens avec le terrorisme international selon les enquêteurs italiens, se trouvait dans la soirée dans les locaux de la police des frontières de l'aéroport. Un groupe de passagers devait être interrogé pour reconstituer les faits.

Mais l'intervention des stewards a été rapide et efficace dans les premiers rangs de l'appareil, si bien que les passagers assis à l'arrière ne se sont rendu compte de rien. L'hôtesse, traumatisée et légèrement commotionnée au cou, a été soignée sur place, à l'aéroport. Son état de santé ne suscite aucune inquiétude, a-t-on appris auprès de la compagnie aérienne italienne.

Première publication : 25/04/2011

  • RUSSIE

    Tentative avortée de détournement d'avion à Moscou

    En savoir plus

  • INDE

    Les aéroports en alerte après des menaces de détournements d'avions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)