Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • À Kiev, Angela Merkel défend "l'intégrité territoriale" de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Série d'attentats meurtriers en Irak, Bagdad favorable à une conférence internationale

    En savoir plus

  • Trafic aérien interdit au-dessus du volcan Bardarbunga

    En savoir plus

  • La Libye renonce à accueillir la Coupe d'Afrique des nations en 2017

    En savoir plus

  • Ebola : la Côte d'Ivoire ferme ses frontières avec la Guinée et le Liberia

    En savoir plus

  • Vidéo : destruction de la maison d'un membre du Hamas à Hébron

    En savoir plus

  • Montebourg : la France "ne peut plus se laisser faire" face à l'Allemagne

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Le Hamas signe la demande d’adhésion palestinienne à la CPI

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

EUROPE

Les préparatifs du mariage princier battent leur plein

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/04/2011

Les noces du prince William avec la roturière Kate Middleton vendredi à Londres s'annoncent comme un événement à grand spectacle avec 1 900 invités, deux milliards de téléspectateurs attendus et plus d'un million de curieux dans la capitale.

AFP - Un tiers des Britanniques seulement se passionnent pour le mariage princier vendredi à Londres, mais une majorité reconnaît l'apport positif de la monarchie, selon un sondage diffusé à J-4 alors que s'intensifiaient les préparatifs pour cet événement planétaire.

37% des sondés se disent "vraiment intéressés" par les noces du prince William, deuxième dans l'ordre de succession au trône d'Angleterre, et de Kate Middleton, une roturière, à en croire l'enquête réalisée par le quotidien de sensibilité républicaine The Guardian.

"Vache coincée"

Un garde britannique a été relevé de ses fonctions pour le jour du mariage du prince William avec Kate Middleton après avoir traité la mariée de "vache coincée" sur sa page Facebook.

Cameron Reilly, 18 ans, des Scots Guards, a été exclu des cérémonies du 29 avril après avoir tenu des propos grossiers sur Kate Middleton et posté un commentaire antisémite sur le réseau social.

Le mariage s'annonce pourtant comme un événement à grand spectacle en présence de 1.900 invités, et suivi, selon les estimations du gouvernement, par deux milliards de téléspectateurs du monde entier et d'innombrables internautes.

L'apparent manque d'enthousiasme des Britanniques pour ces noces princières ne traduit cependant pas un rejet de la monarchie. Bien au contraire. Une majorité (63%) juge positif l'apport de la famille royale.

La monarchie, en place depuis plus de mille années en Angleterre, contribue à unifier le Royaume-Uni, estiment 47% des sondés. 36% jugent qu'elle le divise.

Mais ce qui réjouit avant tout les Britanniques, c'est de pouvoir profiter d'un jour de vacances supplémentaire cette semaine, le gouvernement ayant décrété vendredi jour férié.

49% des sondés se disent plus emballés par un long week-end que par le mariage, contre 31% qui affirment l'inverse, selon l'enquête réalisée auprès de 1.003 adultes du 15 au 17 avril.

Les chanceux qui bénéficieront d'un week-end de trois jours dans la région de Londres et la foule qui se massera le long du cortège royal devront cependant prévoir parapluies et imperméables, alors que la capitale britannique connaît depuis plusieurs jours un temps quasi estival.

Selon les premières prévisions météorologiques pour vendredi, de fortes précipitations pourraient s'abattre sur Londres et à Bucklebury, le village de Kate Middleton dans le sud de l'Angleterre où sera organisé une grande fête de quartier pour fêter les jeunes époux.

Les températures seront aussi beaucoup moins clémentes que ces derniers jours, ne dépassant probablement pas les 19 degrés.

Les préparatifs du mariage continuaient bon train en ce long week-end pascal: les dernières barrières étaient mises en place le long des quelque 2 kilomètres entre l'abbaye de Westminster et la palais de Buckingham, où le couple tout juste marié saluera en carrosse royal une foule qui s'annonce déjà colossale.

Environ 1,1 million de personnes sont attendues à Londres, selon les responsables du secteur du tourisme. Soit 600.000 touristes de plus que d'habitude.

Les ouvriers s'activaient pour monter dans les rues les promontoires dédiés aux caméras qui retransmettront en direct le mariage. Et le lundi de Pâques, les touristes défilaient en masse à l'abbaye de Westminster, qui était de nouveau ouverte au public après un dimanche réservé au culte. Elle sera fermée à partir de mercredi pour recevoir fleurs, caméras, estrades, chaises supplémentaires et tapis rouge.

Première publication : 25/04/2011

  • ROYAUME-UNI

    Le mariage royal de William et Kate en avril 2011, placé sous le signe de l'austérité

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le mariage de Chelsea Clinton pique la curiosité des médias américains

    En savoir plus

  • SUÈDE

    Mariage en grande pompe pour la princesse héritère

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)