Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Syrie : "L'Armée de la conquête" à la recherche de respectabilité

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

DÉBAT

Migrants à Calais : comment sortir de l'impasse ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Migrants à Calais : comment sortir de l'impasse ? (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Burundi, le leader de l'opposition, qui avait appelé au boycott, élu vice-président de l'Assemblée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : le FMI pose ses conditions et jette un froid

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais: la porte mortelle vers "l'Eldorado"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

Sports

L'Olympique de Marseille, qui reçoit Nice, rêve de prendre le pouvoir

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/04/2011

L'OM, qui reçoit Nice en match en retard de la 32e journée de Ligue 1 mercredi soir, peut reprendre la tête en cas de succès. Lyon, opposé à Montpellier, pourrait se rapprocher significativement de la Ligue des Champions.

AFP - Marseille, tout frais vainqueur de la Coupe de la Ligue qui reçoit Nice mercredi en match en retard de la 32e journée de L1, peut prendre le pouvoir en cas de succès, après le nouveau faux pas du leader Lille qui a encore concédé un nul à Lorient (1-1) dimanche.

Dans l'autre match en retard de la 32e journée, mercredi, Lyon a aussi un bon coup à jouer en recevant le finaliste déçu de la Coupe de la Ligue, Montpellier (battu 1 à 0 par l'OM samedi au Stade de France).

En cas de victoire, l'OL, actuellement à égalité de points avec le PSG, serait seul 3e, avec trois points d'avance sur l'équipe d'Antoine Kombouaré.

La dernière sortie de Lyon en Championnat s'était traduite le 17 avril par une défaite au Parc des Princes 1 à 0, avec un Yoann Gourcuff fantomatique remplacé à la pause.

Ce soir là, le PSG avait donné un gros coup au moral des Lyonnais. Mais depuis, l'équipe de la capitale n'a pas su faire fructifier cet avantage en concédant le nul à Brest dimanche (2-2).

Et voilà une occasion pour Lyon de se remettre en selle. Impassible, Claude Puel a déclaré au Progrès "croire encore au titre de champion de France".

La question est de savoir pour mercredi soir dans quel état moral sera Montpellier. Samedi soir, après la défaite au Stade de France, les discours étaient las. "Quand on perd, c'est toujours plus difficile de récupérer, et on a un beau +cadeau+, on va à... Lyon", glissait, amer, l'entraîneur héraultais René Girard.

Du côté de l'OM, évidemment, l'humeur est au beau fixe. Non seulement la victoire en Coupe de la Ligue rappelle une saison dernière heureuse, conclue par un titre de champion, mais en plus, les résultats de dimanche en L1 ont fait sourire les Marseillais devant leur télé.

Didier Deschamps, entraîneur des Phocéens, a ainsi vu le LOSC bafouiller une nouvelle fois son football à Lorient. Cela fait maintenant une défaite et deux nuls cumulés pour les Dogues: soit seulement deux points de pris sur neuf possibles.

L'OGC Nice reste une belle série en L1 avec sept matches sans défaite. Mais sa dernière rencontre, hors Championnat, ressemble à un petit coup d'arrêt avec cette demi-finale de Coupe de France perdue à la maison contre Lille (2-0) la semaine dernière. Les Aiglons s'en sont-ils remis ?

En cas de succès, Marseille serait seul en tête avec un point d'avance sur Lille. Une première place que le club du président Jean-Claude Dassier n'a plus connu depuis la 15e journée, le 27 novembre après sa large victoire contre Montpellier (4-0).

Première publication : 26/04/2011

  • LIGUE 1

    Lille et Lorient se neutralisent, le PSG accroché à Brest

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Marseille remporte la Coupe de la Ligue pour la deuxième année consécutive

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    L'OM relance le championnat, le PSG monte à la 4e place

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)