Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Gaza : le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas vire au bain de sang

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

EUROPE

Les fans du monde entier affluent à Londres pour le mariage royal

Vidéo par James ANDRE

Texte par Sarah LEDUC

Dernière modification : 29/04/2011

Londres est fin prête pour le grand jour et les fans sont au rendez-vous. Les thuriféraires de la famille royale ont planté tentes et drapeaux, de Westminster à Buckingham Palace, afin d’être aux premières loges pour le cortège nuptial.

Britanniques, Philippins, Australiens, Brésiliens, Espagnols ou Néerlandais… En cette veille de mariage, Londres est le carrefour du monde où se rejoignent tous les fans de la famille royale. Certains d'entre eux ont parcouru des milliers de kilomètres pour assister au mariage de Kate et William. 

Parés de chapeaux aux couleurs de la Grande-Bretagne, de pancartes à l’effigie des mariés et agitant l’Union Jack, ils viennent tous célébrer un mariage qui les fait rêver. 

"C’est l’occasion d’une vie, je ne pouvais pas manquer ça", explique Anna, une Brésilienne de 20 ans qui tient le pavé devant Buckingham Palace depuis ce jeudi matin 6 heures. 

Alors, pour ne rien perdre du spectacle, ils se sont installés aux premières loges, tout au long du cortège nuptial, et comptent bien y passer la nuit, quelles que soient les conditions climatiques. 

Le Mall, majestueuse avenue qui traverse St James Park et mène de l’abbaye de Westminster au Palais de Buckingham, s’est transformée en camping bon enfant. Les fans ont tout prévu : tentes, sacs de couchage, vêtements de pluie, provisions... On mange, on boit, on chante ou on tricote. L’attente reste longue jusqu’au défilé des mariés prévu vendredi à 11h15, mais la bonne humeur est, elle, au rendez-vous. 

Quant à la pluie qui est prévue demain, elle ne leur fait pas peur. Après tout, c’est ici que la pluie a été inventée. "Si la mariée peut supporter une averse, nous le pouvons aussi", s’amuse une jeune Bulgare en brandissant une pancarte : "William est pris, je suis disponible pour Harry !" Une Anglaise venue du nord du pays est quant à elle plus optimiste : "En Grande-Bretagne, on ne sait jamais. Il arrive même qu’il fasse beau !" 

Première publication : 28/04/2011

  • ROYAUME-UNI

    Le mariage princier en chiffres

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI - ANALYSE

    Un mariage princier qui tombe à pic pour la famille royale

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Le mariage de Kate et William passionne les internautes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)