Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

EUROPE

Les fans du monde entier affluent à Londres pour le mariage royal

Vidéo par James ANDRE

Texte par Sarah LEDUC

Dernière modification : 29/04/2011

Londres est fin prête pour le grand jour et les fans sont au rendez-vous. Les thuriféraires de la famille royale ont planté tentes et drapeaux, de Westminster à Buckingham Palace, afin d’être aux premières loges pour le cortège nuptial.

Britanniques, Philippins, Australiens, Brésiliens, Espagnols ou Néerlandais… En cette veille de mariage, Londres est le carrefour du monde où se rejoignent tous les fans de la famille royale. Certains d'entre eux ont parcouru des milliers de kilomètres pour assister au mariage de Kate et William. 

Parés de chapeaux aux couleurs de la Grande-Bretagne, de pancartes à l’effigie des mariés et agitant l’Union Jack, ils viennent tous célébrer un mariage qui les fait rêver. 

"C’est l’occasion d’une vie, je ne pouvais pas manquer ça", explique Anna, une Brésilienne de 20 ans qui tient le pavé devant Buckingham Palace depuis ce jeudi matin 6 heures. 

Alors, pour ne rien perdre du spectacle, ils se sont installés aux premières loges, tout au long du cortège nuptial, et comptent bien y passer la nuit, quelles que soient les conditions climatiques. 

Le Mall, majestueuse avenue qui traverse St James Park et mène de l’abbaye de Westminster au Palais de Buckingham, s’est transformée en camping bon enfant. Les fans ont tout prévu : tentes, sacs de couchage, vêtements de pluie, provisions... On mange, on boit, on chante ou on tricote. L’attente reste longue jusqu’au défilé des mariés prévu vendredi à 11h15, mais la bonne humeur est, elle, au rendez-vous. 

Quant à la pluie qui est prévue demain, elle ne leur fait pas peur. Après tout, c’est ici que la pluie a été inventée. "Si la mariée peut supporter une averse, nous le pouvons aussi", s’amuse une jeune Bulgare en brandissant une pancarte : "William est pris, je suis disponible pour Harry !" Une Anglaise venue du nord du pays est quant à elle plus optimiste : "En Grande-Bretagne, on ne sait jamais. Il arrive même qu’il fasse beau !" 

Première publication : 28/04/2011

  • ROYAUME-UNI

    Le mariage princier en chiffres

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI - ANALYSE

    Un mariage princier qui tombe à pic pour la famille royale

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Le mariage de Kate et William passionne les internautes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)