Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En direct : le scrutin s'achève sur fond de violences dans la région de Bouira

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

Amériques

Obama visite les sinistrés d'Alabama, l'État le plus touché par les tornades

©

Vidéo par Cécile GALLUCCIO

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/04/2011

"Je n'ai jamais vu une telle dévastation" a déclaré le président américain, en visite vendredi à Tuscaloosa en Alabama où des quartiers ont été entièrement rasés. Ces tornades meurtrières ont fait plus de 300 morts dans le sud du pays.

AFP - Le président américain Barack Obama était vendredi en Alabama pour y rencontrer des habitants et constater les dégâts, après une série de tornades meurtrières qui ont transformé des quartiers en champs de ruines et font craindre des pillages.

"Je dois dire que je n'ai jamais vu une telle dévastation", a affirmé M. Obama, en visite à Tuscaloosa, une ville de 90.000 habitants dans l'ouest de l'Alabama, où certains quartiers ont été quasiment rayés de la carte par les tornades les plus meurtrières aux Etats-Unis en près de 40 ans.

"Cela nous brise le coeur, nous venons juste de parler à des habitants qui ont eu la chance de s'en sortir vivants mais qui ont tout perdu", a remarqué M. Obama lors d'un court point de presse, son épouse Michelle à ses côtés.

"Nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider à reconstruire", a-t-il promis, face au gouverneur de l'Alabama Robert Bentley.

Aux 303 morts dus aux tornades s'ajoutent au niveau national 10 décès entraînés par des inondations depuis que les éléments se sont déchaînés le 22 avril sur le centre et le sud-est du pays.

Les dégâts pourraient coûter entre 2 à 5 milliards de dollars aux assurances selon une première estimation transmise vendredi par la société Eqecat spécialisée dans la modélisation du risque.

L'Alabama est de loin l'Etat le plus touché, avec 210 morts, plus de 1.700 blessés et près d'un million de personnes privées d'électricité, et Tuscaloosa fait partie des zones les plus affectées.

"Je n'aurais jamais imaginé qu'une tornade puisse occasionner une telle destruction dans une ville", confie à l'AFP Rose Livingston, tandis que ses enfants chargent dans sa voiture les cartons de chips, de canettes de soda, de bouteilles de vin et de surgelés qu'elle a réussi à sauver de son petit commerce alimentaire, endommagé par la tempête.

"Je ne peux pas laisser les lieux comme cela. Je vais dormir ici jusqu'à ce que nous ayons tout enlevé", dit-elle.

Comme elle, Thomas Higgins craint les pillages et installe des panneaux de bois pour remplacer tout un pan de mur de sa maison, détruit en quelques secondes.

"Il faut que j'arrive à fermer la maison d'une manière ou d'une autre. J'ai beaucoup de belles choses et d'objets de valeur à l'intérieur et je veux les protéger. Tout le monde sait ce qui se passe la nuit dans ces cas-là si on ne prend pas soin de sa maison", dit-il.

Beaucoup se souviennent des scènes de pillage qui avaient suivi le passage de l'ouragan Katrina à La Nouvelle-Orléans en 2005.

Le gouverneur a promis qu'il renforcerait la sécurité à Tuscaloosa et appelé le gouvernement fédéral à renforcer la présence de la Garde nationale.

Mais certains n'ont plus rien à perdre, à l'instar de Macolee Muhammad, qui vivait à quelque 80 km de là. "Une tornade est arrivée juste au-dessus de ma maison. J'ai essayé de sortir mais le vent secouait si fort la porte de la salle de bain que j'ai dû m'agripper et rester à l'intérieur", a-t-il raconté sur CNN. "Toutes mes photos sont parties, tout ce que ma mère m'avait donné. Tout s'est envolé, tout. Il ne me reste plus rien".

D'autres Etats ont également été sévèrement touchés: les tornades ont fait 34 morts dans le Tennessee, 33 dans le Mississippi, 15 en Géorgie, six dans l'Arkansas et cinq en Virginie.

Elles ont été parmi les plus violentes depuis des années aux Etats-Unis: la ville de Smithville, dans le Mississippi, a été balayée par une tornade de catégorie F5, très rarement observée et caractérisée par des vents allant jusqu'à 330 kmh.

Le record du plus grand nombre de tornades enregistrées au cours d'une période de 24 heures remontait jusqu'ici à 1974, avec 148. Mais plus de 160 ont été décomptées mercredi, sans que ce chiffre n'ait pour l'instant été confirmé.

Si le bilan des morts de cette semaine continue de s'alourdir, il pourrait finalement n'être dépassé aux Etats-Unis que par celui de la tornade géante de 1925, qui avait fait 747 morts.

 

Première publication : 29/04/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Les tempêtes ont déjà tué plus de 300 personnes dans le sud du pays

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    En trois jours, une tempête a ôté la vie à plus de 45 personnes dans le Sud

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)