Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

EUROPE

L'Église catholique s'apprête à béatifier Jean-Paul II

Vidéo par Shona Bhattacharyya , Ludovic de Foucaud

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 01/05/2011

Le Vatican s’apprête à béatifier Jean-Paul II, pape au charisme exceptionnel demeuré à la tête de l'Église catholique de 1978 à sa mort, en 2005. Plusieurs centaines de milliers de fidèles sont attendus à Rome ce week-end.

Suivez en direct la messe de béatification de Jean-Paul II en cliquant ici.

Les pèlerins affluent par centaines milliers dans les rues de Rome. Partout, dans la ville, sont affichés des portraits de Jean-Paul II. Dimanche, le charismatique chef de l’Église catholique, entre 1978 et 2005, doit être béatifié au Vatican. Jusqu’à 500 000 personnes pourraient y affluer pour assister à la messe de béatification. 

Quelle est la différence entre béatification et canonisation ?

La béatification et la canonisation ne sont décidées qu'après une procédure précise et rigoureuse.

Pour permettre la béatification, au terme de laquelle la personne est qualifiée de "bienheureuse", un miracle doit être reconnu.

Pour une canonisation - la reconnaissance de la sainteté -, la reconnaissance d’un nouveau miracle est nécessaire. Il doit s’être produit après la cérémonie de béatification.

Beaucoup de fidèles estiment que la béatification de Jean-Paul II n’est qu’une étape vers sa canonisation.

La messe sera présidée par Benoît XVI sur la place Saint-Pierre. Une tapisserie portant une effigie de Jean-Paul II sera déroulée sur la façade de la basilique et un reliquaire contenant une ampoule de son sang sera aussi présenté aux fidèles. Après la messe, les fidèles pourront défiler devant le cercueil fermé contenant la dépouille de l’ancien pape, placé devant l'autel principal de la basilique. 

Des écrans géants ont été dressés sur la place principale du Vatican ainsi que sur plusieurs esplanades environnantes, afin que les fidèles puissent suivre la cérémonie. Une centaine d’États devraient être représentés – Robert Mugabe, président zimbabwéen sous le coup de sanctions de l’Union européenne, est par exemple arrivé à Rome samedi. Le chef du gouvernement français, François Fillon, et le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, y sont attendus dimanche matin. 

Le miracle de sœur Marie Simon-Pierre 

La procédure de béatification a été ouverte par son successeur, le pape Benoit XVI, dès juin 2005, deux mois à peine après son décès. Elle s’est achevée en janvier 2011. Jamais cette procédure ne s’est déroulée aussi rapidement. Sa béatification – ne pas confondre avec canonisation (voir encadré) – a été rendue possible par la reconnaissance d’un miracle. Ce miracle a été vécu par une religieuse française : sœur Marie Simon-Pierre, deux mois après le décès du souverain pontife. 

Gravement atteinte de la maladie de Parkinson - dont souffrait également le défunt pape - depuis plusieurs années, la religieuse de la congrégation des Petites Sœurs des maternités catholiques a été miraculeusement guérie après avoir prié pour Jean-Paul II. La nuit qui a suivi la prière, la religieuse s’est levée. Ses pas sont assurés, elle ne ressent plus aucune douleur, et ce pour la première fois depuis plusieurs mois. "Je me suis sentie complètement transformée. Je n'étais plus la même intérieurement", confiait-elle en 2007. 

Ce samedi, veille de la béatification, Sœur Marie Simon-Pierre devrait livrer son témoignage au cours d’une veillée dans le Cirque Maxime, vaste espace vert situé dans le centre de Rome. Quelque 10 000 personnes y sont attendues. 

Comment devient-on saint ?

"Un acte politique"  

Pour le vaticaniste Marco Tosatti, les hordes de fidèles qui affluent à Rome pour la béatification sont l’expression de l’exceptionnelle popularité de Jean-Paul II. D’origine polonaise, il fut tour à tour acteur, poète, ouvrier. "Jean-Paul II était un laïc qui est devenu prêtre. Sous son pontificat, les laïcs ont enfin été reconnus", note le vaticaniste. 

Son idéologie était pourtant bien éloignée des préoccupations de la société et des conceptions religieuses (plus libérales) de nombreux catholiques - notamment sur la question du divorce et de l’homosexualité. Sur le fond, rien n’a vraiment changé dans l’Église post-Jean-Paul II. La béatification de ce pape si populaire est l’occasion, pour l’Église catholique, d’affirmer la même inflexibilité. "C’est un acte politique", résume Frédéric Lenoir, philosophe, sociologue et historien des religions, dans "Le Monde des religions".

 

Première publication : 30/04/2011

  • ITALIE

    Le Vatican invite les politiciens à renouer avec "leurs racines morales"

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le Vatican concocte un manuel anti-pédophilie à l'usage de ses évêques

    En savoir plus

  • TURQUIE

    L'auteur de la tentative de meurtre sur Jean Paul II est libre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)