Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

Dominique de Villepin affiche sa sérénité à la veille du procès Clearstream en appel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/05/2011

L'ex-Premier ministre Dominique de Villepin doit comparaître dès lundi, et jusqu'au 26 mai, devant la Cour d'appel de Paris dans le cadre du procès Clearstream. "J'ai été blanchi la première fois et je suis parfaitement serein", affirme-t-il.

AFP - L'ex-Premier ministre Dominique de Villepin s'est déclaré "serein" dimanche à la veille de l'ouverture de son procès en appel dans l'affaire Clearstream, tout en continuant de s'interroger sur les raisons de cet appel après sa relaxe en première instance.

"Je ne crains rien et on ne craint rien quand on est innocent", a déclaré le fondateur de République solidaire, avant une réunion à huis clos des cadres de son mouvement dans un hôtel de la place de la République à Paris, point de départ en début d'après-midi de la manifestation du 1er mai.

"Je me rendrai à ce procès comme je me suis rendu au premier, j'ai été blanchi la première fois, et je suis parfaitement serein cette fois-ci. Ce procès, je l'ai toujours dit, n'a aucun caractère politique et j'espère qu'une nouvelle fois, ce sera reconnu", a-t-il souligné.

"Je continue de m'interroger sur les raisons de cet appel", a ajouté l'ancien ministre des Affaires étrangères.

"C'est une décision prise par le parquet, chacun sait les liens qui existent entre le parquet et le pouvoir politique, et c'est pour cela que parmi les mesures que je propose, il y a la volonté de rompre définitivement ce lien entre le parquet et le pouvoir politique, et de rendre sa pleine indépendance à la justice. Cela me paraît être une nécessité", a souligné le président de République solidaire.

Dominique de Villepin comparaît à partir de lundi et jusqu'au 26 mai devant la cour d'appel de Paris, à la suite de l'appel formé par le procureur de la République de Paris Jean-Claude Marin, au lendemain de sa relaxe en janvier 2010 dans l'affaire Clearstream.

Le président Nicolas Sarkozy, partie civile dans cette affaire et convaincu que Dominique de Villepin avait tenté de lui barrer la route vers l'Elysée par cette machination, avait renoncé à faire appel.

Première publication : 01/05/2011

  • FRANCE

    La Cour d'appel reporte de plusieurs mois la révision du procès Clearstream

    En savoir plus

  • PROCÈS CLEARSTREAM

    Le procureur va faire appel de la relaxe de Villepin

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    L'affaire Clearstream vue par la presse anglo-saxonne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)