Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

Amériques

Les stades s’embrasent à l’annonce de la mort de Ben Laden

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 02/05/2011

Il n’est pas encore minuit sur la côte Est quand l’Amérique apprend le décès d’Oussama Ben Laden. Dans plusieurs enceintes sportives du pays, la réaction est immédiate : au rythme des "U-S-A ! U-S-A !", l'actu prend le pas sur le show.

Il est à peine plus de 23h à Philadelphie. Au Citizens Bank Park, l’antre de l’équipe de baseball des Philadelphia Phillies, les locaux tentent de se défaire d’une accrocheuse équipe des Mets, qui tient un résultat nul 1-1 à la 9e manche.

Mais en ce dimanche 1er mai, le spectacle est ailleurs. Quelques minutes après l’annonce de la mort d’Oussama Ben Laden par le président américain Barack Obama, le bruit court dans tout le stade.

En quelques secondes, des "U-S-A ! U-S-A !" s’élèvent aux quatre coins du stade. Les fans des Phillies et des Mets célèbrent la nouvelle, ensemble, au mépris de leur historique rivalité. Sur le terrain, les joueurs essaient tant bien que mal de comprendre cet embrasement soudain du public.

Dans la vidéo ci-dessous, l’utilisateur de YouTube "petewynn129" a posté les images de la chaîne sportive américaine ESPN, qui diffusait le match dimanche soir. Un document d’une petite dizaine de minutes qui démontre la rapidité avec laquelle le bruit a couru dans les travées. À la fin de la vidéo, la réalisation s’attarde notamment sur le nombre incroyable de personnes qui, les yeux rivés sur leurs Smartphones, se désintéressent totalement du match.

Dans une autre vidéo, amateur cette fois, "Snicklefritz56", présent au match, partage l’ambiance des gradins avec les internautes. L’annonce de la mort de Ben Laden semble avoir ouvertement pris le pas sur le déroulement du match.

À plus de 2 000 km de New York, dans l’État de Floride, l’engouement est le même. À Tampa Bay, où la WWE enregistre son "Pay-per-view" hebdomadaire, toutes les superstars du catch sont présentes sur le ring.

Le programme est alléchant - le "main event" du soir tout particulièrement. Un "steel cage Triple Threat match" - un combat à trois dans une cage métallique - doit conclure la soirée dans une ambiance de feu.

Mais ce dimanche 1er mai, les fans de catch ont droit à une rallonge. En toute fin de show, dans une aréna qui a déjà largement appris la nouvelle, le catcheur John Cena prend le micro.

Dans cette vidéo amateur postée par "wwecenamark", la superstar emblématique du catch des années 2000 s’adresse à la foule et lui annonce, dans un élan patriotique, la mort de Ben Laden. En quelques secondes, toute la foule va reprendre en cœur le tube de la soirée : "U-S-A ! U-S-A !".

 

 

Première publication : 02/05/2011

  • TERRORISME

    Retour sur les heures qui ont suivi la mort d'Oussama Ben Laden

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Ben Laden, le Saoudien devenu ennemi numéro 1 de l'Amérique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)