Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

EUROPE

La Suisse gèle les avoirs de Ben Ali, Moubarak et Kadhafi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/05/2011

Plus de 800 millions de francs suisses d'avoirs "potentiellement illégaux" appartenant aux anciens présidents tunisien et égyptien Zine Ben Ali et Hosni Moubarak, et au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, ont été gelés par la Suisse.

REUTERS - La Suisse a annoncé lundi avoir gelé des dizaines millions de francs suisses d'avoirs appartenant aux anciens présidents tunisien et égyptien Zine ben
Ali et Hosni Moubarak ainsi qu'au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

Selon le ministère suisse des Affaires étrangères, 360 millions de francs suisses d'avoirs potentiellement illégaux liés au n°1 libyen et à son entourage ont été retrouvés.
 
Pour Hosni Moubarak, les fonds sont évalués à 410 millions de francs suisses et à 60 millions pour Ben Ali, a précisé Lars Knuchel, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
 
"Dans le cas de la Libye, cela s'élève à 360 millions de francs suisses. Ces sommes sont gelées en Suisse sur ordre du gouvernement visant des avoirs potentiellement illégaux", a-t-il dit.

 

Première publication : 02/05/2011

  • TUNISIE

    La fortune du clan Trabelsi au cœur de la révolution tunisienne

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Quoi de commun entre la fortune du clan Ben Ali et le système Moubarak ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)