Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Sports

Le FC Barcelone de Messi, premier qualifié pour la finale

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 04/05/2011

Au terme d’un match engagé, le FC Barcelone, accroché par le Real Madrid (1-1), s'est qualifié pour la finale de la Ligue des Champions à la faveur de sa victoire 2-0 aller. Les Blaugranas rencontreront le vainqueur de Manchester - Schalke.

Après le pugilat auquel s’étaient livrés le Real Madrid et le Barça en demi-finale aller de la Ligue des Champions, l’enjeu était double, ce mardi, au Camp Nou.

Pour les deux clubs, il était certes question de valider un précieux ticket pour la finale de la Ligue des Champions, le 28 mai prochain, mais aussi de reconquérir un public déçu par le non-match de la semaine passée.

À ce petit jeu, le Real, bien que malmené durant toute la partie, a au moins regagné son honneur. Sur le terrain, les Merengues n’ont pas convaincu mais ils ont montré des intentions louables.

En face, le Barça n’a pas eu à forcer son talent pour décrocher son billet pour la finale. Les Catalans, bien supérieurs à leurs homologues, ont dominé les débats et ont logiquement ouvert le score en début de seconde période.

Casillas maintient le Real à flot

Il aura tout de même fallu attendre près d’une heure pour que les hommes de Pep Guardiola concrétisent leur domination. Une latence en grande partie due à l’excellente performance du gardien madrilène Iker Casillas.

Sollicité d’abord par Busquets (21e), Messi, une nouvelle fois virevoltant (31e, 33e, 37e), et Villa (34e), le portier titulaire de la sélection espagnole multipliait les interventions de classe mondiale. Et préservait de fait les espoirs de qualification de ses coéquipiers jusqu’à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Madrilènes revenaient avec de meilleures dispositions. À la 47e minute, Cristiano Ronaldo servait Higuain dans l’axe. L’Argentin, contre le cours du jeu, trouvait les filets de Victor Valdes, mais voyait son but refusé par l’arbitre M. De Bleeckere pour une faute préalable de Ronaldo.

Une décision sévère que ne manqueront probablement pas de critiquer les médias madrilènes.

Le Barça tout en maîtrise

Dans la foulée, comme un symbole, le Barça appuyait sur l’accélérateur et l’effort collectif n’allait pas tarder à payer. Idéalement servi dans l’axe par Iniesta, Pedro se retrouvait à l’entrée de la surface et parvenait enfin à catapulter le cuir, d’un plat du pied gauche, dans les buts madrilènes (63e).

Le Real, après une période creuse consécutive au but catalan, allait finalement réagir dix minutes plus tard. Une frappe limpide de Di Maria, échappé sur le côté gauche, trouvait le poteau de Valdes, avant d’être récupérée par Marcelo. Le Brésilien, idéalement placé, remettait les deux équipes à égalité (73e).

Une réaction d’orgueil surtout symbolique, puisque plus jamais les Madrilènes n’allaient se montrer dangereux. Le Barça, dans son style caractéristique de maîtrise du ballon, se contentait de faire tourner jusqu’au coup de sifflet final, sans parvenir non plus à trouver la faille.

Un style de jeu qu’ils tenteront d’imposer à nouveau le 28 mai prochain, à Wembley, en finale de la Ligue des Champions. Ce sera face au vainqueur de l’autre demi-finale entre Manchester United et Schalke 04, ce mercredi soir.

Première publication : 03/05/2011

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Face au Barça, le Real veut croire au miracle

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Grâce à Messi, le Barça fait un grand pas vers la finale

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Le "tout-faux" de José Mourinho

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)