Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Moyen-orient

Le journaliste Khaled Sid Mohand a été libéré

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/05/2011

Khaled Sid Mohand a été libéré et se trouve à présent à l'ambassade d'Algérie en Syrie, affirme son comité de soutien. Le journaliste algérien installé à Damas, qui travaille notamment pour France Culture et Le Monde, était détenu depuis le 9 avril.

AFP - Le journaliste algérien Khaled Sid Mohand, arrêté le 9 avril à Damas, a été libéré mardi, a affirmé à l'AFP un diplomate de l'ambassade d'Algérie dans la capitale syrienne.
              
Ce journaliste indépendant qui travaille pour France Culture et le quotidien Le Monde "a été remis ce matin à 10H00 (07H00 GMT) à l'ambassade d'Algérie", a affirmé le diplomate sous couvert de l'anonymat.
              
"Il est en bonne santé et est train de régulariser son séjour dans le pays", a-t-il ajouté.
             
 

Première publication : 03/05/2011

  • SYRIE

    "Rien ne permet de dire que la libération de Khaled Sid Mohand est imminente"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Un journaliste franco-algérien a été arrêté à Damas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)