Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les internautes pro-Ben Laden rendent un hommage très discret à leur "martyr"

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 04/05/2011

La mort d'Oussama Ben Laden a suscité de nombreuses réactions sur la Toile. À côté du déferlement de satisfaction en provenance du monde arabo-musulman, ceux qui regrettent la disparition du fondateur d'Al-Qaïda sont très peu nombreux.

La mort d’Oussama Ben Laden continue de provoquer un déluge de réactions sur la Toile - notamment en provenance du monde arabo-musulman. Sans surprise, les avis sont partagés sur les réseaux sociaux, en particulier sur Facebook et sur Twitter. La grande majorité de ces internautes ne se sentent pas concernés voire se félicitent du sort réservé au chef terroriste. Finalement, ceux qui manifestent publiquement sur la Toile des regrets après la disparition d’un "martyr" sont largement minoritaires.

Plus d'une centaine de pages Facebook pro-Ben Laden, en arabe, ont été créées depuis la mort du chef terroriste.


Ces derniers ont ainsi modestement investi Facebook, le réseau social le plus utilisé sur Internet. Plus d’une centaine de pages en langue arabe favorables à Ben Laden ont été créées depuis son exécution par un commando américain le 2 mai au Pakistan. Ces dernières regroupent près de 3000 personnes au total, avec près de 400 membres pour certaines d’entres elles. Ces pages sont quasiment toutes intitulées en arabe "le martyr Oussama Ben Laden", sous-entendant par-là que le fondateur d'Al-Qaïda avait accédé au paradis conformément au rite musulman.

"Nous sommes tous des Oussama Ben Laden"

D’autres pages, en anglais et en arabe, ayant pour titre "Nous sommes tous des Oussama Ben Laden" n'attirent de leur côté que quelques centaines de personnes. Des chiffres anecdotiques face à la seule page intitulée "Oussama Ben Laden is dead", créée lundi martin, le jour où sa mort a été annoncée, et qui réunissait plus de 473 925 fans mercredi après-midi et, dans une moindre mesure, à la page "The guy who killed Osama", créée en hommage au soldat qui a tué le terroriste, et qui compte déjà plus de 248 000 fans. Par ailleurs, certains internautes, notamment originaires du Soudan, du Pakistan ou encore d’Arabie saoudite, ont également remplacé leur photo de profil par le portrait du fondateur d’Al-Qaïda.

Les pro-Ben Laden se sont également manifestés sur Twitter. @ikhwan rend hommage "à l'âme du martyr Ben Laden, bien que les étoiles ne s'éteignent jamais".

Les pro-Ben Laden se sont également manifestés sur le site de micro-blogging Twitter, n’hésitant pas à débattre avec ceux qui se réjouissent de sa mort. Nombreux sont les sympathisants qui rendent hommage ou présentent leurs condoléances à Oussama Ben Laden, le plus souvent qualifié de "martyr", "de martyr de l’islam" ou encore de "cheikh du Jihad". Ainsi, l’utilisateur @Best_pages appelle "Dieu à sauver l’âme de Ben Laden", tandis que @Ikkwan affirme que "les étoiles ne s’éteignent jamais". Enfin, plusieurs d’entre eux, condamnent dans des termes très vifs l’opération américaine et appellent à la vengeance quand d’autres exigent que les prières du vendredi lui soient dédiées dans l’ensemble des mosquées du monde arabo-musulman.

Première publication : 04/05/2011

  • TERRORISME

    Le commando américain s'était préparé à tuer Oussama Ben Laden

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Retour sur les heures qui ont suivi la mort d'Oussama Ben Laden

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Scènes de liesse à Washington après l'annonce de la mort de Ben Laden

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)