Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Moyen-orient

Abbas se félicite de voir les Palestiniens tourner la "page noire de la division"

©

Vidéo par Achren VERDIAN , Pierrick LEURENT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/05/2011

Le Fatah et le Hamas, deux partis palestiniens en désaccord depuis 2007, sont réunis au Caire pour une cérémonie de réconciliation. Mahmoud Abbas estime que c'est désormais à Benjamin Netanyahou de "choisir entre la colonisation et la paix".

AFP - Les Palestiniens ont décidé de "tourner pour l'éternité la page noire de la division", a déclaré mercredi le président palestinien Mahmoud Abbas lors d'une cérémonie de réconciliation au Caire entre le Fatah qu'il dirige et le mouvement islamiste Hamas.

"Nous annonçons que nous tournons pour l'éternité la page noire de la division", a-t-il déclaré lors de cette cérémonie en présence du chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal.

La dernière rencontre entre les deux frères ennemis remonte à avril 2007, quelques semaines avant la prise de contrôle de la bande de Gaza par le Hamas.

"Nous sommes certains de réussir tant que nous serons unis (...) la réconciliation ouvre la voie non seulement à la remise en ordre de la maison palestinienne, mais aussi à une paix juste", a ajouté M. Abbas, en présence du secrétaire général de la Ligue arabe et de hauts responsables égyptiens ainsi que de représentants des différentes factions palestiniennes.

M. Abbas a ajouté que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, fermement opposé à l'accord interpalestinien devait "choisir entre la colonisation et la paix".

M. Netanyahu avait appelé M. Abbas à renoncer à l'accord avec le Hamas et "choisir la paix avec Israël".

Mahmoud Abbas dénonce un "chantage" d'Israël
Le président palestinien a également accusé Israël de se servir "de la fin de la division (du camp palestinien) comme d'une excuse pour éviter des discussions de paix".

Intervenant à son tour, M. Mechaal, chef en exil du Hamas a affirmé que "notre unique combat est contre Israël", assurant en même temps que le temps de la division entre Palestiniens était "derrière nous".

Il a souligné que son mouvement allait oeuvrer pour parvenir à "l'objectif national palestinien" qui est d'établir en Etat souverain dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

Le Hamas souhaite l'"établissement d'un Etat palestinien indépendant et souverain en Cisjordanie et dans la bande de Gaza avec Jérusalem pour capitale, sans renoncer d'un pouce ni au droit au retour", a-t-il expliqué.

La cérémonie s'est ouverte vers 12H15 locales (10h15 GMT) en présence notamment de Amr Moussa et des deux responsables égyptiens les plus impliqués dans la médiation, le ministre des Affaires étrangères Nabil al-Arabi et le chef des renseignements Mourad Mouafi.

Trois députés arabes israéliens ont assisté à cette cérémonie.

L'accord, annoncé la semaine dernière et signé par toutes les factions mardi au Caire après un an et demi de tractations, prévoit la formation d'un gouvernement d'indépendants pour préparer des élections présidentielle et législatives simultanées dans un délai d'un an.

Il est vivement critiqué par Israël qui y voit un renforcement du Hamas, que l'Etat hébreu considère comme une organisation terroriste. Un ministre israélien l'a qualifié mercredi de "poudre aux yeux".

Première publication : 04/05/2011

  • PROCHE-ORIENT

    Les factions palestiniennes signent un accord de réconciliation au Caire

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Entretien exclusif avec Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Israël prêt à des mesures de rétorsion après l'accord entre Hamas et Fatah

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)