Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

Moyen-orient

Abbas se félicite de voir les Palestiniens tourner la "page noire de la division"

Vidéo par Achren VERDIAN , Pierrick LEURENT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/05/2011

Le Fatah et le Hamas, deux partis palestiniens en désaccord depuis 2007, sont réunis au Caire pour une cérémonie de réconciliation. Mahmoud Abbas estime que c'est désormais à Benjamin Netanyahou de "choisir entre la colonisation et la paix".

AFP - Les Palestiniens ont décidé de "tourner pour l'éternité la page noire de la division", a déclaré mercredi le président palestinien Mahmoud Abbas lors d'une cérémonie de réconciliation au Caire entre le Fatah qu'il dirige et le mouvement islamiste Hamas.

"Nous annonçons que nous tournons pour l'éternité la page noire de la division", a-t-il déclaré lors de cette cérémonie en présence du chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal.

La dernière rencontre entre les deux frères ennemis remonte à avril 2007, quelques semaines avant la prise de contrôle de la bande de Gaza par le Hamas.

"Nous sommes certains de réussir tant que nous serons unis (...) la réconciliation ouvre la voie non seulement à la remise en ordre de la maison palestinienne, mais aussi à une paix juste", a ajouté M. Abbas, en présence du secrétaire général de la Ligue arabe et de hauts responsables égyptiens ainsi que de représentants des différentes factions palestiniennes.

M. Abbas a ajouté que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, fermement opposé à l'accord interpalestinien devait "choisir entre la colonisation et la paix".

M. Netanyahu avait appelé M. Abbas à renoncer à l'accord avec le Hamas et "choisir la paix avec Israël".

Mahmoud Abbas dénonce un "chantage" d'Israël
Le président palestinien a également accusé Israël de se servir "de la fin de la division (du camp palestinien) comme d'une excuse pour éviter des discussions de paix".

Intervenant à son tour, M. Mechaal, chef en exil du Hamas a affirmé que "notre unique combat est contre Israël", assurant en même temps que le temps de la division entre Palestiniens était "derrière nous".

Il a souligné que son mouvement allait oeuvrer pour parvenir à "l'objectif national palestinien" qui est d'établir en Etat souverain dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

Le Hamas souhaite l'"établissement d'un Etat palestinien indépendant et souverain en Cisjordanie et dans la bande de Gaza avec Jérusalem pour capitale, sans renoncer d'un pouce ni au droit au retour", a-t-il expliqué.

La cérémonie s'est ouverte vers 12H15 locales (10h15 GMT) en présence notamment de Amr Moussa et des deux responsables égyptiens les plus impliqués dans la médiation, le ministre des Affaires étrangères Nabil al-Arabi et le chef des renseignements Mourad Mouafi.

Trois députés arabes israéliens ont assisté à cette cérémonie.

L'accord, annoncé la semaine dernière et signé par toutes les factions mardi au Caire après un an et demi de tractations, prévoit la formation d'un gouvernement d'indépendants pour préparer des élections présidentielle et législatives simultanées dans un délai d'un an.

Il est vivement critiqué par Israël qui y voit un renforcement du Hamas, que l'Etat hébreu considère comme une organisation terroriste. Un ministre israélien l'a qualifié mercredi de "poudre aux yeux".

Première publication : 04/05/2011

  • PROCHE-ORIENT

    Les factions palestiniennes signent un accord de réconciliation au Caire

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Entretien exclusif avec Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Israël prêt à des mesures de rétorsion après l'accord entre Hamas et Fatah

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)