Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le bras de fer entre Madrid et la Catalogne fait réagir la toile

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : le risque de la radicalisation

En savoir plus

POLITIQUE

Florian Philippot quitte le Front National: Marine Le pen fragilisée ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Malala : "J’ai demandé à Macron d’investir 300 millions $ dans l’éducation des filles"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maria Callas par Maria Callas

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la haine des extrémistes bouddhistes envers les Rohingyas

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vertige catalan"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Malgré les protestations, le Ceta entre en vigueur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emmanuel Macron face à la rue, acte 2"

En savoir plus

Moyen-orient

Le mouvement de contestation ne faiblit pas et s'étend désormais à la région d'Alep

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 04/05/2011

Les opposants aux régime de Damas continuent de braver la vague d'arrestations qui s'abat sur le pays depuis deux jours. Même Alep, deuxième ville du pays épargnée jusqu'à présent par la grogne, a été le théâtre d'une manifestation mardi.

AFP - Les opposants au régime en Syrie se sont engagés à poursuivre leur "révolution" en menant des manifestations à travers le pays, au moment où l'armée continuait mercredi d'encercler plusieurs foyers de la contestation, selon des militants.

"Nous poursuivrons notre révolution et nos manifestations pacifiques à travers la Syrie jusqu'à ce que nos revendications de liberté soient entendues", ont affirmé dans un communiqué publié mardi les comités de coordination des manifestations dans plusieurs villes du pays.

Celles-ci incluent notamment les villes assiégées de Deraa (sud), épicentre de la contestation et de Banias (nord-ouest) ainsi que la ville industrielle de Homs (centre), troisième ville du pays.

Les militants ont dénoncé la répression que le régime mène depuis des semaines et les récentes arrestations massives parmi les opposants au régime du président Bachar al-Assad.

Au moins 500 personnes sont arrêtées par jour, selon le communiqué, dont l'AFP a obtenu une copie.

Par ailleurs, une manifestation a été organisée mardi à Alep (350 km au nord de Damas), deuxième ville du pays et l'une des rares régions à être relativement épargnée par la contestation, lancée le 15 mars dans la foulée des révoltes arabes.

Selon les militants, plusieurs centaines de personnes ont participé cette manifestation dispersée par les services de sécurité.

Première publication : 04/05/2011

  • SYRIE

    La violence perdure à Deraa, toujours encerclée par l'armée

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le journaliste Khaled Sid Mohand libéré par les autorités syriennes

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les manifestants appellent à des sit-in permanents pour défier la répression

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)