Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Afrique

Le procureur de la CPI va demander trois mandats d'arrêt pour crimes contre l'humanité

Vidéo par Stéphanie DE SILGUY

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/05/2011

Le procureur de la Cour pénale internationale va demander la délivrance de mandats d'arrêt contre trois Libyens, sans les identifier, pour des crimes contre l'humanité. Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi figurerait parmi les personnes visées.

AFP - Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Luis Moreno-Ocampo a annoncé mercredi devant le Conseil de sécurité des Nations unies qu'il demanderait trois mandats d'arrêt pour des crimes contre l'humanité qui se poursuivent en Libye.

M. Moreno-Ocampo n'a pas identifié les personnes concernées par les mandats d'arrêt, mais des diplomates ont indiqué que le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi figurerait parmi les personnes visées.

LIBYE - REPORTAGE


Le procureur a affirmé que "les preuves collectées sont suffisantes pour penser que des attaques étendues et systématiques contre la population civile ont été et continuent d'être commises en Libye, y compris les meurtres et les persécutions qui sont des crimes contre l'humanité".

Il a ajouté devant les quinze pays du Conseil de sécurité que le nombre de morts depuis le début du conflit se comptait "par milliers".

"Les efforts pour dissimuler les crimes ont rendu difficile le décompte du nombre de victimes", a ajouté M. Moreno-Ocampo. "Les morts ont été retirés des rues et des hôpitaux", a-t-il précisé.

Le procureur a ajouté qu'il enquêtait également sur la mort de dizaines d'Africains dans la capitale des rebelles Benghazi, tués par une "foule en colère" qui pensait qu'il s'agissait de mercenaires à la solde du colonel Kadhafi.

Le procureur a expliqué que le gouvernement libyen avait commencé à se préparer à contrer les manifestations plusieurs semaines avant leur début, alertés par les soulèvements en Tunisie et en Egypte.

"Dès janvier, des mercenaires ont été recrutés et conduits en Libye", a-t-il dit.

Il a dit qu'il demanderait les trois mandats d'arrêt dans les semaines à venir et affirmé détenir des dépositions de témoins, des vidéos et des photos comme preuves pour soutenir ses accusations.

L'ambassadeur russe à l'ONU Vitali Tchourkine a quant à lui déploré "que des actions de la coalition menée par l'Otan ont aussi provoqué des pertes civiles". "Cela a eu lieu en particulier pendant les récents bombardements sur Tripoli".

"Tout usage disproportionné de la force est inacceptable", a-t-il dit dans une critique voilée à l'égard des pays occidentaux.

L'ambassadeur chinois à l'ONU Li Baodong a également décoché quelques flèches en direction de la coalition. "Nous ne sommes pas en faveur d'une interprétation arbitraire des résolutions du Conseil et nous ne sommes pas en faveur d'une action qui irait au-delà de son mandat", a-t-il dit.

La Chine estime que la priorité maintenant est "d'arriver à un cessez-le-feu complet et inconditionnel", a-t-il dit.

"Le processus judiciaire est en marche, il doit suivre son cours, sans tarder", a souligné Gérard Araud, ambassadeur de France à l'ONU. "Les premiers mandats d’arrêt seront demandés aux juges prochainement. Selon les circonstances, a indiqué le procureur (Moreno-Ocampo, ndlr), d’autres suivront", a-t-il ajouté.

Première publication : 04/05/2011

  • FRANCE

    Alain Juppé : "Il n'est pas question d'un enlisement en Libye"

    En savoir plus

  • LIBYE

    Un millier de personnes à Tripoli pour les funérailles du fils de Kadhafi

    En savoir plus

  • LIBYE

    Mouammar Kadhafi réaffirme qu'il ne quittera pas le pouvoir

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)