Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

Economie

Intel met de la 3D dans ses microprocesseurs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/05/2011

Le numéro 1 des puces informatiques a dévoilé, mercredi, sa nouvelle génération de microprocesseurs pour ordinateurs. Baptisés "Ivy Bridge", ils intègrent la technologie 3D. Une avancée considérée comme une "révolution" par Intel.

AFP - Le numéro un mondial des microprocesseurs Intel a annoncé mercredi une nouvelle avancée "historique" dans l'histoire des microprocesseurs, se disant capable pour la première fois d'inclure dans des puces un transistor en trois dimensions, pour des appareils plus performants.

"Les savants et ingénieurs d'Intel ont une fois de plus réinventé le transistor, cette fois en utilisant la troisième dimension", a dit le directeur général d'Intel, Paul Otellini, cité dans un communiqué.

Les transistors sont des composants à la base de tous les circuits électroniques. Le nouveau modèle dit "Tri-Gate", qui avait été conçu dès 2002 mais devrait entrer en phase de production à grande échelle cet été, va être incorporé à un microprocesseur à gravure de 22 nanomètres, baptisé Ivy Bridge.

Selon Intel, c'est la première fois, depuis 50 ans que les transistors de silicium existent, qu'un modèle en trois dimensions peut être produit à grande échelle. L'idée, c'est d'empiler les éléments au lieu de les mettre côte à côte, de la même façon qu'un gratte-ciel aurait plus de capacités que plusieurs maisons mises côte à côte.

L'avantage serait de fournir aux appareils portables plus de puissance en épuisant moins les batteries.

"Les gains en performance et en économies d'énergie apportés par ces transistors ne ressemblent à rien de ce qu'on a vu jusqu'ici", a assuré un responsable d'Intel, Mark Bohr. "Cela dépasse de loin ce qu'on voit normalement quand on passe d'une génération à une autre" de microprocesseurs.

Première publication : 05/05/2011

  • INFORMATIQUE

    Intel accepte de payer 1,25 milliard de dollars à AMD

    En savoir plus

  • INFORMATIQUE

    L'État de New York poursuit le géant Intel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)