Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

  • En direct : 23,25 % de participation en Algérie à 14 heures

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

Economie

Les printemps arabes plombent les bénéfices de la Société générale

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/05/2011

Au premier trimestre, la Société générale a vu son bénéfice net reculer de près de 14%. L'établissement français explique que les révolutions en Égypte et en Tunisie ainsi que la situation en Côte d'Ivoire ont pénalisé son activité.

REUTERS - La Société générale a annoncé jeudi des résultats inférieurs aux attentes du marché au premier trimestre à cause d'une dépréciation plus élevée que prévu sur sa dette et des troubles dans les pays arabes et en Côte d'Ivoire.

Son bénéfice net recule ainsi de près de 14% à 916 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année, alors que les analystes tablaient sur un résultat net d'un milliard d'euros d'après le consensus de la rédaction de Reuters.

Hors impact de la réévaluation de la dette, qui lui a coûté 239 millions d'euros du fait du resserrement des spreads de crédit, le résultat net de la SocGen aurait été de 1,15 milliard d'euros.

"Nous avons subi un impact des troubles en Côte d'Ivoire, en Egypte et en Tunisie. Certaines de nos banques ont dû fermer pendant quelques temps", a expliqué Frédéric Oudéa, le PDG de la banque, dans une interview sur la chaîne de télévision CNBC.

"Nous avons décidé de passer une provision prudente pour les risques de 51 millions (d'euros)", a-t-il ajouté.

A l'international, le résultat net de la banque chute du coup de 61% en raison aussi de la crise économique en Roumanie, où le groupe est présent avec sa filiale BRD, ainsi qu'en Grèce où elle détient Geniki.

Selon CNBC, la Société générale maintient toutefois son objectif d'un bénéfice net de six milliards d'euros en 2012. Une porte-parole du groupe n'a pas été en mesure de confirmer dans l'immédiat cette information.

Au final, la banque, déjà ébranlée ces trois dernières années par l'affaire Kerviel puis par la crise financière, se fait à nouveau distancer par son éternelle rivale BNP Paribas <BNPP.PA> qui a annoncé mercredi un bénéfice net trimestriel près de trois fois supérieur, à 2,6 milliards d'euros.

A la Bourse de Paris, l'action SocGen a terminé mercredi en baisse de 0,11% à 45,52 euros. Elle gagne toutefois plus de 13% depuis le début de l'année après avoir abandonné près de 18% en 2010, et surperforme l'indice sectoriel Stoxx 600, en progression de 1,16% depuis le 1er janvier.

Première publication : 05/05/2011

  • BANQUES

    Le bénéfice de la Société générale a plus que doublé

    En savoir plus

  • BANQUES

    La Société Générale va verser 250 millions d'euros de bonus en 2010

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)