Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

Moyen-orient

Les opposants au régime de Damas appellent à un "vendredi du défi"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/05/2011

En Syrie, les opposants au régime de Bachar al-Assad ont appelé à des manifestations à l'occasion du "vendredi du défi". Pendant que plusieurs villes sont toujours assiégées par les forces de l'ordre, les arrestations continuent.

AFP - Les opposants au régime syrien ont appelé jeudi à des manifestations lors du "vendredi du défi", en dépit de la poursuite des arrestations massives et du siège de villes en Syrie.

"Vendredi du défi, le 6 mai 2011, Syrie, la liberté approche, le peuple veut faire tomber le régime", titre le site "The Syrian Revolution 2011" créé par de jeunes militants.

"Ce vendredi du défi, nous défierons l'injustice, nous défierons l'oppression, nous défierons la peur, nous nous libèrerons", écrivent-ils.

Mercredi, le régime syrien a déployé des dizaines de chars aux abords de deux places fortes de la contestation et maintenu le siège d'autres villes sans parvenir à briser la détermination des opposants à poursuivre leur "révolution".

Alors qu'une organisation des droits de l'Homme a fait état d'environ 8.000 "détenus ou disparus" en Syrie depuis le début le 15 mars du mouvement de contestation sans précédent, la France a appelé à des sanctions contre le président Bachar el-Assad et Washington a dénoncé une répression "barbare".

Première publication : 05/05/2011

  • SYRIE

    Le mouvement de contestation ne faiblit pas et s'étend désormais à la région d'Alep

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le journaliste Khaled Sid Mohand libéré par les autorités syriennes

    En savoir plus

  • SYRIE

    La violence perdure à Deraa, toujours encerclée par l'armée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)