Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

EUROPE

Les Britanniques disent "non" à la réforme du scrutin électoral

Vidéo par Yong CHIM , Alix BAYLE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/05/2011

Selon les résultats partiels de vendredi soir, les Britanniques ont massivement rejeté la réforme du mode de scrutin qui leur était proposée par référendum, une victoire pour le Premier ministre conservateur, David Cameron.

AFP - Le "non" à la réforme du mode de scrutin au Royaume-Uni est assuré de l'emporter, ayant passé le seuil des 9,87 millions de suffrages requis pour la victoire, selon les résultats partiels du référendum disponibles vendredi en début de soirée.
             
Lors de ce référendum organisé jeudi, 11,47 millions d'électeurs se sont prononcés contre la réforme électorale, d'après les chiffres disponibles vendredi vers 20H00 et portant sur 404 circonscriptions sur 440.
             
Les électeurs avaient à choisir entre l'adoption du mode de scrutin préférentiel (dit alternatif), qui favorise les petites formations, ou le maintien du système majoritaire à un tour pour les élections nationales, qui avantage les partis traditionnels.
             
Ce sujet a profondément divisé la coalition gouvernementale formée par les libéraux-démocrates et les conservateurs, les premiers défendant le changement et les seconds le statu quo.


 

Première publication : 07/05/2011

  • ROYAUME-UNI

    Un mariage sans la moindre faute et avec quelques notes de modernité

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    L'underground londonien trinque à la noce royale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)