Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Moyen-orient

Sur Facebook, des opposants proposent à Bachar Al-Assad des élections libres

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/05/2011

"Autorisez le pluralisme politique et organisez des élections libres et démocratiques dans six mois", est l'une des propositions publiées par des opposants sur Facebook Syrian Revolution 2011 et qui s'adresse directement au président Bachar Al-Assad.

AFP - Des contestataires syriens ont proposé samedi sur Faceboook au président Bachar al-Assad l'organisation d'élections libres dans six mois pour sortir de la crise qui secoue le pays depuis plus de sept semaines.

"Vous serez la fierté de la Syrie contemporaine, si vous pouvez transformer la Syrie d'un régime de dictature en un régime démocratique. Les Syriens vous en seront reconnaissants et c'est possible de le faire", affirme un texte posté sur la page "Syrian revolution 2011".

"La solution est simple: Arrêtez de tirer sur les manifestants, laissez se dérouler les manifestations pacifiques, détachez toutes vos photos et celles de votre père, libérez tous les détenus politiques, instaurez un dialogue national, autorisez le pluralisme politique et organisez des élections libres et démocratiques dans six mois", ajoute le texte.

C'est la première fois que des opposants au régime font des propositions aussi détaillées pour mettre fin à une contestation sans précédent qui s'est soldé par la mort de 708 personnes, selon le "Comité des martyrs de la révolution du 15 mars".

"Vous êtes à la tête du gouvernement depuis onze ans et c'est assez pour un démocrate (...) Vous n'êtes pas (le dirigeant libyen Mouammar) Kadhafi. Vous êtes jeune, civilisé, intelligent et ouvert. Pourquoi voulez-vous vous comporter comme lui? Pourquoi tirez-vous sur votre peuple et vos villes. Pourquoi voulez-vous que le sang coule? Pourquoi voulez-vous précipiter la Syrie vers l'abîme", ajoute le texte.

Les contestataires lui demandent aussi de se débarrasser de ses conseillers. "Monsieur le Président, réveillez-vous et débarrassez-vous de vos conseillers qui veulent garder leur position en tuant les autres. Ils se comportent comme les conseillers de Kadhafi, il ne faut pas les écouter", soulignent-ils.

"Si vous faites tout cela, vous sauverez la Syrie et vous ferez trembler de peur Israël. Dans le cas contraire, c'est Israël qui gagnera et la Syrie qui perdra. Vous avez toujours parlé de la résistance contre Israël. Le moment est arrivé pour confirmer ceci par les actes et non par les paroles", concluent ces contestataires.

Première publication : 07/05/2011

  • SYRIE

    L'armée occupe Banias, au moins six manifestants abattus

    En savoir plus

  • LIVEBLOGGING

    Le récit de la journée de vendredi en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    "Un peuple qui ne va pas au bout de sa révolution creuse sa propre tombe"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)