Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Afrique

Première audition de Simone Gbagbo par le procureur d'Abidjan

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 09/05/2011

L'ex-première dame ivoirienne a été reçue dimanche par le juge chargé de faire la lumière sur les violences post-électorales. Sans ses avocats français : Roland Dumas et Jacques Vergès ont été refoulés vendredi du pays par les autorités ivoiriennes.

La Côte d'Ivoire reprend ses exportations de cacao

Dimanche 8 mai, pour la première fois depuis le début de la crise post-électorale, un navire chargé de fèves de cacao, appartenant à la société Bolloré Africa Logistics, a quitté le port d'Abidjan. La Côte d'Ivoire est, en temps normal, le premier exportateur de cacao au monde, mais la crise politique a entraîné le blocage de près d'un demi-million de tonnes de fèves de la campagne 2011.

Le procureur de la République d'Abidjan a dit avoir entendu dimanche pour la première fois, dans le cadre d'une enquête préliminaire, Simone Gbagbo, l'épouse du président déchu Laurent Gbagbo, à Odienné, dans le nord-est de la Côte d'Ivoire, où elle est assignée à résidence.

Comme pour Laurent Gbagbo, entendu samedi à Korhogo (nord), où il se trouve en résidence surveillée, Mme Gbagbo a été auditionnée sans la présence de ses avocats français, refoulés vendredi à l'aéroport d'Abidjan, faute de visas en règle.

"Simone Gbagbo a été entendue aujourd'hui, sans la présence de ses avocats", a déclaré à l'AFP le procureur, Simplice Kouadio Koffi, joint par téléphone.

Une enquête sur les violences post-électorales

Laurent et Simone Gbagbo ont été entendus dans le cadre d'une enquête préliminaire portant sur la crise née de la contestation du scrutin présidentiel du 28 novembre 2010, au cours de laquelle 3.000 personnes ont trouvé la mort, selon les autorités.

Des accusations d'exactions, de concussion et d'appels à la haine pèsent notamment contre M. Gbagbo, qui avait refusé de reconnaître la victoire de son rival Alassane Ouattara et a été arrêté à l'issue de quinze jours de combats le 11 avril dans la résidence présidentielle à Abidjan.

Dumas et Vergès persona non grata à Abidjan

Le premier interrogatoire de l'ex-chef d'Etat aurait du se tenir vendredi, mais il avait été reporté, les avocats français de Laurent Gbagbo ayant été refoulés à leur arrivée à l'aéroport d'Abidjan. Leurs visas n'étaient pas en règle.

Mes Jacques Vergès et Marcel Ceccaldi ont dénoncé un "piège" et une "violation des  droits de la défense" à leur retour à Paris vendredi soir, demandant un report de l'audition jusqu'à leur arrivée. Le procureur de la République Simplice Kouadio Koffi avait toutefois indiqué à l'AFP que "la présence des avocats, si elle est souhaitable, n'est pas obligatoire".

Il devait se rendre lundi à Katiola (centre), où sont assignées en résidence plusieurs personnalités de l'ancien régime. Au total, quelques 200 personnes doivent aussi être entendues, d'ici la fin du mois de juin, selon le ministère de la Justice.

Les exportations de cacao ont repris ce dimanche

Première publication : 08/05/2011

  • CÔTE D'IVOIRE - DÉCRYPTAGE

    La justice ivoirienne s'empare du cas Gbagbo

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    L’avenir judiciaire de Laurent Gbagbo s’assombrit

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)