Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 11/05/2011

Syrie : le régime investit les réseaux sociaux

Le régime syrien investit la toile pour faire taire la contestation en ligne. Aux États-Unis, la mobilisation pour la libération d’un soldat enlevé par les Talibans prend de l’ampleur. Et le Wall Street Journal lance sa propre version de Wikileaks.

Syrie : le régime investit les réseaux sociaux

Un portrait géant du président Bachar Al-Assad déchiré sous les acclamations de la foule. Cette vidéo amateur aurait été tournée samedi à Hama, dans le centre de la Syrie. Elle est diffusée sur les réseaux sociaux où les cyberdissidents se mobilisent et témoignent du mouvement de contestation qui secoue actuellement le pays.

Un moyen de communication dont le régime voudrait priver l’opposition. Mais le pouvoir ne se contente pas de censurer le Web ou d’en couper l’accès. Il s’inspire des méthodes des manifestants et ses partisans ont investi les réseaux pour donner leur version des événements. Sur Facebook, le Damascus News Network, qui se présente comme un réseau de journalistes citoyens, applaudi ainsi l’intervention de l’armée à Banias qui aurait débouché selon ses membres sur l’arrestation de terroristes dans ce foyer de la contestation.

Dans le même temps, des cyberactivistes accusent le régime d’avoir piraté le célèbre réseau social. Selon cet internaute, le gouvernement aurait remplacé le certificat de sécurité de Facebook par un faux, ce qui lui permettrait de subtiliser les mots de passe et d’avoir accès aux contenus privés des utilisateurs.

Et sur Youtube, des vidéos ont quant à elles été mises en ligne pour discréditer les protestataires et les médias étrangers. Ces images montreraient ainsi la saisie par les autorités de drogues que distribueraient à la population les journalistes d’Al-Jazeera, dont le logo apparaît sur les sachets de stupéfiants.

Enfin, sur Twitter, le pouvoir aurait également mis en place des comptes robots chargés de noyer les informations envoyés par les protestataires avec des messages renvoyant vers des photos pittoresques de la Syrie.


Appels à la libération de Bowe Bergdahl

Ce message poignant a été mis en ligne, vendredi, sur YouTube par Robert Bergdahl, le père de Bowe Bergdahl, un soldat américain enlevé en Afghanistan par les Talibans en juin 2009. Une vidéo dans laquelle il supplie les autorités pakistanaises de tout mettre en œuvre pour retrouver son fils soupçonné d’être retenu captif dans les zones tribales du pays à proximité de la frontière afghane. Une initiative qui relance la mobilisation en ligne pour obtenir sa libération.

Ainsi, les messages de soutien au soldat se sont multipliés ces derniers jours sur cette page Facebook qui lui est dédiée. Un groupe sur lequel près de 17 500 utilisateurs expriment leur solidarité avec Bowe et appellent sa famille à poursuivre ses efforts et à ne pas abandonner son combat.

Et les vétérans américains ont eux aussi décidé de monter au créneau pour la libération de Bowe Bergdahl. Sur ce forum, ils affirment qu’avec la mort de Ben Laden, sa vie est plus que jamais en danger et invitent donc leurs compatriotes à adresser des lettres à leurs représentants pour que ces derniers s’occupent au plus vite de son cas mais aussi des autres prisonniers de guerre US détenus dans le monde.

En attendant, c’est via le web que le réseau de soutien au prisonnier obtient les quelques rares informations disponibles à son sujet. En effet, depuis son enlèvement en 2009, les Talibans ont mis en ligne plusieurs vidéos comme celles-ci mettant en scène le soldat, vidéos dans lesquelles il semble affaibli mais qui laissent néanmoins l’espoir à sa famille qu’il est encore en vie aujourd’hui.

 

Le Wall Street Journal lance son Wikileaks

Le Wall Street Journal vient de lancer sur son site un équivalent de Wikileaks baptisé « Safe House » destiné aux internautes « lanceurs d'alertes » et qui permet à ces derniers de mettre en ligne des documents sensibles de manière confidentielle. Un système présenté comme anonyme mais qui est d’ores et déjà sous le feu des critiques des spécialistes qui estiment que les conditions d’utilisation ne garantissent pas une confidentialité absolue aux éventuels contributeurs.

 

Google Business Photos

Après avoir pris en photos et mis en ligne via Google Maps les rues et les devantures de magasin du monde entier, le géant américain du web s’invite désormais à l’intérieur des boutiques, des restaurants et autres entreprises, qui le souhaitent, grâce à Google Business Photos. Un nouvel outil dont l’objectif est d’attirer plus facilement la clientèle et de se démarquer de la concurrence, explique sur son blog la firme de Moutain View.

 

Vidéo du jour

Tim Knoll, un champion américain de BMX, propose dans cette vidéo une démonstration étonnante de sa discipline. Un clip dans lequel il enchaîne des figures toutes plus originales les unes que les autres et qui illustre tout le talent et la maîtrise de ce sportif de l’extrême…

 

 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus

12/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit au discours de Barack Obama sur l'EI

Au sommaire de l'émission : la Toile américaine réagit au discours de Barack Obama sur l’Etat islamique; au Canada, des femmes amérindiennes se mobilisent contre l’insécurité; et...

En savoir plus

11/09/2014 Réseaux sociaux

Écosse : des dessins de Banksy détournés par les indépendantistes

Au sommaire de l'émission : en Écosse, des partisans de l’indépendance détournent des dessins de Banksy; une agression gratuite survenue à Memphis choque la Toile américaine; et...

En savoir plus