Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

FRANCE

L'élection présidentielle prévue les 22 avril et 6 mai 2012

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/05/2011

Le gouvernement français a annoncé les dates de la prochaine élection présidentielle. Le premier tour se tiendra le 22 avril 2012, le second tour le 6 mai. Les élections législatives, quant à elles, se dérouleront les 10 et 17 juin.

AFP - Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a présenté mercredi devant le Conseil de ministres le calendrier des élections nationales prévues en 2011 et 2012, qui confirme les dates des dimanches 22 avril et 6 mai pour les deux tours de la présidentielle de 2012.

Les élections législatives auront lieu les 10 et 17 juin suivants, a précisé le porte-parole du gouvernement François Baroin en rendant compte à la presse des travaux du Conseil.

Quant aux élections sénatoriales programmées en 2011, elles auront lieu le 25 septembre prochain, a annoncé François Baroin.

Le nombre de sièges à pourvoir lors de ce renouvellement partiel du Sénat s'établira à 170, soit cinq de plus qu'aux scrutins précédents pour cause de réforme du Sénat en 2003, a-t-il fait remarquer.

Sont concernés les sièges des sénateurs des départements classés dans l'ordre minéralogique de l'Indre-et-Loire aux Pyrénées-Orientales, ainsi que ceux d'Ile-de-France, Guadeloupe, Martinique, Réunion, Mayotte, Nouvelle-Calédonie et Saint-Pierre-et-Miquelon. S'y ajoutent également six sièges de sénateurs représentant les Français établis hors de France.

Première publication : 11/05/2011

  • FRANCE - PRÉSIDENTIELLE

    François Hollande fait salle comble pour son premier meeting de candidat

    En savoir plus

  • FRANCE

    Nicolas Hulot officialise sa candidature à la présidentielle de 2012

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les sondages se multiplient, Marine Le Pen reste en tête

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)