Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Zimbabwe : La fin de l'ère Mugabe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Scène de liesse à Harare après la démission de Robert Mugabe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hortefeux : "Si le président prend de bonnes initiatives pour les collectivités, nous le dirons"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"La bataille des sexes" : l’égalité homme-femme en jeu

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le sort incertain des militaires transgenres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chancelière ch. partenaire, et plus si affinités"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement américain tente de bloquer la fusion AT&T - Warner Bros

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La chancelière chancelle"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Allemagne : le crépuscule d'Angela Merkel ?

En savoir plus

SPORT

La Grèce approuve le projet de construction d'un circuit de F1

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/05/2011

Selon le quotidien "Ta Nea", la Grèce a fini par approuver la construction d'un circuit de Formule 1, après des années de débats. Il sera installé près du port de Patras, dans l'ouest du pays. Coût du projet: près de 100 millions d'euros.

AFP - La Grèce a approuvé après des années de débat un projet de construction d'un circuit de Formule 1 près du port de Patras (ouest), ont indiqué mercredi des responsables au quotidien Ta Nea.

"Il a fallu des années pour en arriver là", a déclaré le patron de la société appelée à gérer le projet, également ancien maire de Patras, Evangelos Floratos. Celui-ci a été ajouté aux projets de développement gouvernementaux.

Le chantier est estimé à 94 millions d'euros et devrait être en partie financé par l'Etat grec. Le futur circuit devrait pouvoir accueillir des courses de F1, et des événements de moto et de Kart. Sa construction, prévue près de la ville de Farres, à environ 20 km de Patras, devrait prendre 3 ans.

"Le circuit contribuera au développement, l'ouest de la Grèce en profitera beaucoup", a approuvé le gouverneur de la région, Apostolos Katsifaras, cité par le journal.

Les différents gouvernements grecs ont débattu des dizaines d'années durant de l'opportunité de construire un circuit de F1, espérant comme corollaire la venue de milliers de touristes à haut revenus. Le projet avait jusqu'ici été bloqué en raison de considérations écologiques et locales.

Première publication : 11/05/2011

  • FORMULE 1

    Vettel remporte le Grand Prix de Turquie et s'envole au classement

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Le Grand Prix de Turquie pourrait disparaître en 2012

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Toutes les nouveautés de la saison 2011

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)