Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Manuel Valls, le Tony Blair français ?

En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez.... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Economie

Michel Pébereau quittera la présidence de BNP Paribas en décembre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/05/2011

Le président de la banque française BNP Paribas, troisième en Europe, quittera son poste le 1er décembre prochain après l'avoir occupé pendant 18 ans. Il sera remplacé par Baudoin Prot, l'actuel directeur général du groupe.

REUTERS - Michel Pébereau, le président de BNP Paribas, quittera la présidence de la banque française le 1er décembre prochain et Baudouin Prot, actuellement directeur général, prendra sa succession, a annoncé mercredi le groupe.

La banque française a également confirmé, sans surprise, qu'à cette date, Jean-Laurent Bonnafé, actuellement directeur général délégué, deviendra le nouveau DG de la première banque française par la capitalisation boursière.

BNP Paribas a profité de son assemblée générale pour officialiser le passage de témoin au sein de l'état-major.

Michel Pébereau aura été à la tête de BNP Paribas pendant 18 ans, d'abord comme PDG puis comme président du conseil d'administration à partir de 2002.

Il quitte une banque qu'il a hissée sur la troisième marche du podium bancaire européen après avoir rejoint la BNP lors de sa privatisation en 1993, puis après avoir successivement racheté Paribas en 1999, l'italienne BNL en 2006 puis la belge
Fortis en 2009.

Prônant un modèle de banque universelle équilibrée entre la banque de détail et la banque de financement et d'investissemnet, il a su résister aux sirènes de la mode des
activités de marché quand d'autres, comme la Socgen ou le Crédit agricole, poussaient le feu sur ces métiers au point de s'y brûler les ailes.

Aujourd'hui, BNP Paribas est la troisième banque européenne par la capitalisation boursière après la britannique HSBC et l'espagnole Santander.
 

Première publication : 11/05/2011

  • BANQUES

    La française BNP Paribas affiche une santé insolente

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)