Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

Economie

Michel Pébereau quittera la présidence de BNP Paribas en décembre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/05/2011

Le président de la banque française BNP Paribas, troisième en Europe, quittera son poste le 1er décembre prochain après l'avoir occupé pendant 18 ans. Il sera remplacé par Baudoin Prot, l'actuel directeur général du groupe.

REUTERS - Michel Pébereau, le président de BNP Paribas, quittera la présidence de la banque française le 1er décembre prochain et Baudouin Prot, actuellement directeur général, prendra sa succession, a annoncé mercredi le groupe.

La banque française a également confirmé, sans surprise, qu'à cette date, Jean-Laurent Bonnafé, actuellement directeur général délégué, deviendra le nouveau DG de la première banque française par la capitalisation boursière.

BNP Paribas a profité de son assemblée générale pour officialiser le passage de témoin au sein de l'état-major.

Michel Pébereau aura été à la tête de BNP Paribas pendant 18 ans, d'abord comme PDG puis comme président du conseil d'administration à partir de 2002.

Il quitte une banque qu'il a hissée sur la troisième marche du podium bancaire européen après avoir rejoint la BNP lors de sa privatisation en 1993, puis après avoir successivement racheté Paribas en 1999, l'italienne BNL en 2006 puis la belge
Fortis en 2009.

Prônant un modèle de banque universelle équilibrée entre la banque de détail et la banque de financement et d'investissemnet, il a su résister aux sirènes de la mode des
activités de marché quand d'autres, comme la Socgen ou le Crédit agricole, poussaient le feu sur ces métiers au point de s'y brûler les ailes.

Aujourd'hui, BNP Paribas est la troisième banque européenne par la capitalisation boursière après la britannique HSBC et l'espagnole Santander.
 

Première publication : 11/05/2011

  • BANQUES

    La française BNP Paribas affiche une santé insolente

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)