Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Economie

Michel Pébereau quittera la présidence de BNP Paribas en décembre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/05/2011

Le président de la banque française BNP Paribas, troisième en Europe, quittera son poste le 1er décembre prochain après l'avoir occupé pendant 18 ans. Il sera remplacé par Baudoin Prot, l'actuel directeur général du groupe.

REUTERS - Michel Pébereau, le président de BNP Paribas, quittera la présidence de la banque française le 1er décembre prochain et Baudouin Prot, actuellement directeur général, prendra sa succession, a annoncé mercredi le groupe.

La banque française a également confirmé, sans surprise, qu'à cette date, Jean-Laurent Bonnafé, actuellement directeur général délégué, deviendra le nouveau DG de la première banque française par la capitalisation boursière.

BNP Paribas a profité de son assemblée générale pour officialiser le passage de témoin au sein de l'état-major.

Michel Pébereau aura été à la tête de BNP Paribas pendant 18 ans, d'abord comme PDG puis comme président du conseil d'administration à partir de 2002.

Il quitte une banque qu'il a hissée sur la troisième marche du podium bancaire européen après avoir rejoint la BNP lors de sa privatisation en 1993, puis après avoir successivement racheté Paribas en 1999, l'italienne BNL en 2006 puis la belge
Fortis en 2009.

Prônant un modèle de banque universelle équilibrée entre la banque de détail et la banque de financement et d'investissemnet, il a su résister aux sirènes de la mode des
activités de marché quand d'autres, comme la Socgen ou le Crédit agricole, poussaient le feu sur ces métiers au point de s'y brûler les ailes.

Aujourd'hui, BNP Paribas est la troisième banque européenne par la capitalisation boursière après la britannique HSBC et l'espagnole Santander.
 

Première publication : 11/05/2011

  • BANQUES

    La française BNP Paribas affiche une santé insolente

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)