Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Gaza : le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas vire au bain de sang

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

Afrique

Alassane Ouattara réserve son premier voyage officiel au Sénégal

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/05/2011

Pour son premier voyage à l'étranger depuis la chute de l'ex-président Laurent Gbagbo, le chef de l'État ivoirien, qui se présente comme un "ami du Sénégal", a décidé de se rendre à Dakar. Une "visite d'amitié" dont la durée reste indéterminée.

AFP - Le président ivoirien Alassane Ouattara effectue jeudi une "visite d'amitié" à Dakar, son premier voyage à l'étranger depuis sa prestation de serment le 6 mai, a annoncé la présidence sénégalaise, le qualifiant d'"ami du Sénégal".

SUR RFI

"Le nouveau président de la République de Côte d'Ivoire, son excellence le président Alassane Dramane Ouattara, effectuera une visite d'amitié au Sénégal le jeudi 12 mai 2011 à partir de 16H00 (heures locale et GMT)", a déclaré mardi soir la présidence sénégalaise dans un communiqué lu à l'antenne de la télévision publique RTS.

M. Ouattara "a tenu à réserver sa première sortie après sa prestation de serment au Sénégal en raison des relations traditionnelles qui ont toujours existé entre le peuple ivoirien et le peuple sénégalais", ajoute le texte, qui conclut en exhortant les populations à "accueillir très chaleureusement cet ami du Sénégal".

Aucune indication n'a été fournie sur la durée et le programme de son séjour.

Alassane Ouattara a prêté serment le 6 mai en tant que président de la Côte d'Ivoire, après cinq mois de crise liée à la contestation des résultats de l'élection présidentielle de novembre 2010 par le président sortant Laurent Gbagbo.

M. Gbagbo a été arrêté le 11 avril et se trouve en résidence surveillée dans le nord de la Côte d'Ivoire. Pendant la crise post-électorale ivoirienne, le président sénégalais Abdoulaye Wade a été un allié de poids pour Alassane Ouattara.

La chute de Laurent Gbagbo "est une très bonne chose", avait réagi le président Wade dans un entretien avec le journal français Le Figaro publié le 13 avril. "A l'avenir, aucun chef d'Etat africain ne pourra plus s'aviser de refuser le verdict des urnes. Si l'on avait accepté le maintien de Laurent Gbagbo au pouvoir, ce n'était plus la peine d'organiser des élections en Afrique", avait-il dit.

Même si le sort de M. Gbagbo est "une question ivoirienne", le Sénégal est contre "l'impunité" pour lui, avait affirmé le chef de la diplomatie sénégalaise Madické Niang le 21 avril à Abidjan, à l'issue d'une visite en Côte d'Ivoire.

Une forte communauté sénégalaise, évaluée officiellement à plusieurs milliers de personnes vit en Côte d'Ivoire. Selon la presse sénégalaise, une dizaine de Sénégalais y ont été tués pendant les troubles post-électoraux.

Dès décembre 2010, le Sénégal avait soutenu la position de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) reconnaissant M. Ouattara en tant que président face à Laurent Gbagbo, qui revendiquait aussi la victoire au second tour de la présidentielle du 28 novembre.

Entre les premier et second tours du scrutin, le candidat Alassane Ouattara avait effectué une visite à Dakar, où il avait rencontré le président Wade. M. Gbagbo avait alors rappelé son ambassadeur à Dakar.

à yopougon, les miliciens ont déposé les armes

Première publication : 12/05/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    Pour les ressortissants français, "aujourd'hui, tout rentre dans l'ordre"

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Des charniers découverts à Yopougon et le long du littoral ivoirien

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Première audition de Simone Gbagbo par le procureur d'Abidjan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)