Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • La Chine intensifie la répression contre les musulmans pendant le ramadan

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

Economie

La croissance trimestrielle meilleure que prévue

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/05/2011

Au premier trimestre 2011, l'économie française a atteint une croissance de 1 %, soit la hausse la plus forte depuis le deuxième trimestre 2006, selon l'Insee et Bercy. Sur l'ensemble de l'année 2010, le chiffre est revu à 1,4 %.

AFP - La croissance de l'économie française a "accéléré vivement", à 1% au premier trimestre, portée par la consommation des ménages, l'investissement et la reconstitution des stocks des entreprises, "plus forte hausse depuis le deuxième trimestre 2006", a confirmé vendredi l'Insee.

Le Premier ministre François Fillon avait annoncé dès jeudi soir sur TF1 une croissance du produit intérieur brut de la France "supérieure à 0,8%" sur cette période, avant que la ministre de l'Economie Christine Lagarde ne livre le chiffre de 1% dans une interview à l'AFP.

L'Insee a par ailleurs révisé à 1,4% le chiffre de la croissance de l'économie sur l'ensemble de l'année 2010, contre 1,5% annoncé précédemment, tout comme le chiffre du quatrième trimestre 2010, revu à 0,3% (contre 0,4% auparavant).

Notant que la croissance a "vivement accéléré" au premier trimestre 2011, l'Insee précise que celle des dépenses de consommation des ménages est apparue "un peu plus forte" qu’au quatrième trimestre (+0,6 % après +0,4 %) ainsi que la formation brute de capital fixe, autrement dit l'investissement, qui s'est appréciée "nettement" (+1,1 % après +0,5 %).

L'institut note toutefois que le solde du commerce extérieur "contribue à nouveau négativement" à la croissance du PIB (-0,4 point après +0,3 point) mais que "cet effet est plus que compensé par les variations de stocks des entreprises, qui contribuent positivement pour 0,7 point (après -0,3 point).

Ce facteur avait été jugé dès jeudi soir comme l'une des principaux moteurs de la croissance observée au premier trimestre par les économistes interrogés par l'AFP.

La production manufacturière s’accroît aussi "très fortement", se révélant "la plus forte de ces trente dernières années (+3,4 % après +0,7 %)" tandis que la production totale de biens et services accélère (+1,6 % après +0,3 %), toujours selon l'Insee.

Celle-ci est portée par le rebond de la production de produits raffinés, après les mouvements sociaux en fin d’année dernière (+24,7 % après -17,6 %) et par l’accélération de l’activité dans les "autres industries" (+2,8 % après +0,7 %).

L'Insee précise encore que l'acquis de croissance pour 2011 s'élève à 1,6%, autrement dit que l'économie française est assurée de parvenir, sur l'ensemble de l'année, à ce chiffre si aucun des trimestres suivants n'affiche une croissance négative. Le gouvernement table, dans son budget, sur une croissance annuelle de 2%.

Première publication : 13/05/2011

  • FRANCE

    Le prix du super n’est pas prêt d’atteindre les deux euros

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le gouvernement se contente d'un aménagement cosmétique de l'ISF

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le déficit public baisse, mais la dette se creuse

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)