Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Economie

La croissance trimestrielle meilleure que prévue

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/05/2011

Au premier trimestre 2011, l'économie française a atteint une croissance de 1 %, soit la hausse la plus forte depuis le deuxième trimestre 2006, selon l'Insee et Bercy. Sur l'ensemble de l'année 2010, le chiffre est revu à 1,4 %.

AFP - La croissance de l'économie française a "accéléré vivement", à 1% au premier trimestre, portée par la consommation des ménages, l'investissement et la reconstitution des stocks des entreprises, "plus forte hausse depuis le deuxième trimestre 2006", a confirmé vendredi l'Insee.

Le Premier ministre François Fillon avait annoncé dès jeudi soir sur TF1 une croissance du produit intérieur brut de la France "supérieure à 0,8%" sur cette période, avant que la ministre de l'Economie Christine Lagarde ne livre le chiffre de 1% dans une interview à l'AFP.

L'Insee a par ailleurs révisé à 1,4% le chiffre de la croissance de l'économie sur l'ensemble de l'année 2010, contre 1,5% annoncé précédemment, tout comme le chiffre du quatrième trimestre 2010, revu à 0,3% (contre 0,4% auparavant).

Notant que la croissance a "vivement accéléré" au premier trimestre 2011, l'Insee précise que celle des dépenses de consommation des ménages est apparue "un peu plus forte" qu’au quatrième trimestre (+0,6 % après +0,4 %) ainsi que la formation brute de capital fixe, autrement dit l'investissement, qui s'est appréciée "nettement" (+1,1 % après +0,5 %).

L'institut note toutefois que le solde du commerce extérieur "contribue à nouveau négativement" à la croissance du PIB (-0,4 point après +0,3 point) mais que "cet effet est plus que compensé par les variations de stocks des entreprises, qui contribuent positivement pour 0,7 point (après -0,3 point).

Ce facteur avait été jugé dès jeudi soir comme l'une des principaux moteurs de la croissance observée au premier trimestre par les économistes interrogés par l'AFP.

La production manufacturière s’accroît aussi "très fortement", se révélant "la plus forte de ces trente dernières années (+3,4 % après +0,7 %)" tandis que la production totale de biens et services accélère (+1,6 % après +0,3 %), toujours selon l'Insee.

Celle-ci est portée par le rebond de la production de produits raffinés, après les mouvements sociaux en fin d’année dernière (+24,7 % après -17,6 %) et par l’accélération de l’activité dans les "autres industries" (+2,8 % après +0,7 %).

L'Insee précise encore que l'acquis de croissance pour 2011 s'élève à 1,6%, autrement dit que l'économie française est assurée de parvenir, sur l'ensemble de l'année, à ce chiffre si aucun des trimestres suivants n'affiche une croissance négative. Le gouvernement table, dans son budget, sur une croissance annuelle de 2%.

Première publication : 13/05/2011

  • FRANCE

    Le prix du super n’est pas prêt d’atteindre les deux euros

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le gouvernement se contente d'un aménagement cosmétique de l'ISF

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le déficit public baisse, mais la dette se creuse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)