Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

McDo en Russie : scandale sanitaire ou pression politique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance c'est la confiance"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt va-t-en-guerre

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

Sports

À dix jours de Roland-Garros, Gasquet s'offre Federer

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/05/2011

Comme en 2005 à Monte-Carlo, le Français Richard Gasquet a réussi l'exploit de dominer l'ancien numéro un mondial Roger Federer en huitième de finale du Masters de Rome (4-6, 7-6, 7-6). De bon augure à dix jours de Roland-Garros...

AFP - Richard Gasquet a réussi un grand match pour battre Roger Federer (4-6, 7-6 (7/2), 7-6 (7/4)) pour la seconde fois de sa carrière, jeudi en 8e de finale du tournoi de Rome, et affrontera en quarts Thomas Berdych, avant de peut-être croiser Rafael Nadal en demies.

L'ex-numéro un français avait déjà terrassé le plus beau palmarès du tennis lors de leur première rencontre, en 2005 à Monte-Carlo, en quarts de finale. Puis Federer l'avait battu neuf fois.

Gasquet, 16e à l'ATP, l'a deux fois dominé dans le tie-break, dans une rencontre parsemée de jolis coups, des amorties de Federer aux passings en revers du Français.

"A 6-4, 4-2, Federer domine, mais j'ai réussi à débreaker, je me suis dit: +Accroche-toi+, j'ai tenu mon service pour l'emmener au tie-break. Je n'ai pas eu peur de gagner au tie-break, j'ai lâché quelques bons coups, ç'a été une des clefs. Et lui il a perdu un peu de sa confiance, j'ai senti qu'il commençait à se crisper".

Federer lui regrettait d'avoir laissé passer une occasion de gagner à 4-2, service à suivre dans la deuxième manche. "Ca arrive, mais c'est décevant... Je n'aurais pas dû perdre ce match", a-t-il dit.

"S'il-vous-plaît, 'Rich' est un très bon joueur !"

"S'il-vous-plaît, vous devez comprendre que 'Rich' est un très bon joueur, ne soyez pas surpris qu'il joue bien. Il l'avait déjà fait contre moi à Doha, c'est juste qu'il n'avait pas battu de top depuis longtemps, a plaidé Federer. Mais on attend beaucoup de lui en France tant il est talentueux."

Si Gasquet estimait que c'était "quand même bien d'arriver à Roland-Garros en ayant battu Federer", le Suisse lui ne veut pas s'inquiéter et promet de "s'entraîner beaucoup pour le French. Si j'avais gagné 6-4, 6-3 tout le monde aurait été relax, il n'y a pas de quoi paniquer".

Rafael Nadal, vainqueur de Federer en demi-finale à Madrid, s'est lui qualifié, malgré la fièvre, en battant Feliciano Lopez en deux sets (6-4, 6-2).

Nadal, qui avait bataillé trois sets la veille sur le même Central du Foro Italico pour battre l'Italien Paolo Lorenzi, 148e à l'ATP, a été plus expéditif contre son compatriote.

Andy Murray (N.4) a lui facilement battu l'Italien Potito Starace (6-2, 6-3), et Novak Djokovic (N.2) devait jouer en soirée contre Stanislas Wawrinka.

Chez les dames, Francesca Schiavone a fait chavirer le Central du Foro Italico en venant à bout de la Slovaque Daniela Hantuchova en trois sets (3-6, 6-2, 7-5).

Première publication : 13/05/2011

  • TENNIS

    À Madrid, Djokovic prive le roi Nadal d'un succès sur ses terres

    En savoir plus

  • TENNIS

    Rafael Nadal remporte le tournoi de Barcelone

    En savoir plus

  • TENNIS

    Rafael Nadal remporte le tournoi de Monte-Carlo pour la septième fois consécutive

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)