Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

Amériques

Barack Obama annonce des mesures pour augmenter la production pétrolière

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/05/2011

Pressé par la flambée des prix de l'essence, le chef de l'État américain, Barack Obama, a pris de nouvelles mesures permettant d'accroître la production de pétrole américaine, notamment en Alaska et dans le golfe du Mexique.

REUTERS - Sous la pression des Républicains et de l'opinion, qui réclament une baisse des prix de l'essence, Barack Obama a annoncé samedi de nouvelles mesures pour accroître la production pétrolière des gisements d'Alaska et du golfe du Mexique.

La flambée des prix à la pompe affecte la cote de popularité du président des Etats-Unis et menace un bilan économique qui sera décisif pour sa réélection en 2012.

Tout en plaidant pour la réduction de la consommation et le développement des énergies renouvelables, Barack Obama s'est attaché à accroître la production américaine, sans toutefois répondre aux attentes du camp conservateur.

"J'invite le ministère de l'Intérieur à procéder à de nouvelles attributions de concessions dans les Réserves pétrolières nationales d'Alaska, tout en respectant les zones sensibles, et à accélérer l'évaluation des ressources gazières et pétrolières du centre et du sud de l'Atlantique", a-t-il déclaré samedi lors de son allocution radiophonique hebdomadaire.

Les réserves pétrolières d'Alaska, qui couvrent neuf millions d'hectares, sont protégées depuis 1923 pour les besoins de l'armée américaine. Elles sont voisines de l'Arctic National Wildlife Refuge, que l'administration Bush a tenté d'ouvrir à la prospection et dont les ressources sont convoitées de longue date par les compagnies pétrolières.

L'actuel gouvernement a fait savoir que la Maison blanche restait fermement opposée à l'exploitation des gisements situés dans la réserve naturelle.

Première publication : 14/05/2011

  • FRANCE

    Les prix du carburant battent des records

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le prix du super n’est pas prêt d’atteindre les deux euros

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)