Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy a reçu le chef de la diplomatie de la rébellion libyenne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/05/2011

Mahmoud Jibril, chef de la diplomatie du Conseil national de transition libyen, s'est entretenu, samedi à l'Élysée, avec le chef de l'État français Nicolas Sarkozy, notamment sur la situation en Libye et le processus de transition démocratique.

AFP - Le numéro deux du Conseil national de transition (CNT) libyen, Mahmoud Jibril, s'est entretenu samedi à l'Elysée avec Nicolas Sarkozy de la situation dans son pays et du "processus de transition démocratique", a constaté une journaliste de l'AFP.

Nicolas Sarkozy a reconduit son hôte sur le perron de l'Elysée à l'issue d'un entretien de trois quarts d'heure. Le Premier ministre François Fillon était également présent.

Selon l'Elysée, l'entretien entre MM. Sarkozy et Jibril devait porter "sur la situation en Libye et sur le processus de transition démocratique", huit semaines après le début des frappes aériennes de l'Otan.

C'est la deuxième fois que M. Jibril est reçu par M. Sarkozy. Le 10 mars, il avait déjà été accueilli à l'Elysée avec deux autres membres du Conseil national de transition (CNT) libyen.

La France avait officiellement reconnu à cette occasion le CNT comme "représentant légitime du peuple libyen" et avait décidé d'envoyer un ambassadeur à Benghazi, le siège de la contestation au colonel Kadhafi, à un millier de kilomètres à l'est de Tripoli.

Depuis, quatre autres pays ont reconnu le CNT comme interlocuteur légitime: l'Italie, le Qatar, la Gambie et la Grande-Bretagne.

M. Jibril a été reçu vendredi à Washington, qui, sans reconnaître diplomatiquement la rébellion libyenne, l'a toutefois jugée "légitime et crédible".

Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, a appelé à intensifier la pression militaire sur le régime du colonel Mouammar Kadhafi, dans un entretien publié samedi par le quotidien arabe Al-Hayat.


 

Première publication : 14/05/2011

  • LIBYE

    Washington s'abstient de reconnaître le CNT

    En savoir plus

  • LIBYE

    Selon le CNT, le Français tué à Benghazi menait des activités illicites

    En savoir plus

  • LIBYE

    Mouammar Kadhafi déclare que l'Otan ne peut pas l'atteindre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)