Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Afrique

Auprès de l'envoyé spécial de l'ONU, Tripoli dénonce les "abus" de l'Otan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/05/2011

L'envoyé spécial de l'ONU, Adbel-Elah al-Khatib, a été reçu dimanche à Tripoli où il s'est rendu afin de "mieux comprendre la situation politique". Le régime a dénoncé à cette occasion des "abus et violations" commises par l'Otan dans le pays.

AFP - Le ministre libyen des Affaires étrangères Abdelati Al-Obeidi a reçu dimanche à Tripoli l'envoyé spécial de l'ONU Adbel-Elah al-Khatib et l'a "informé de l'étendue des abus et de violations graves" commises par l'Otan en Libye, a rapporté l'agence libyenne Jana.

M. Al-Obeidi a "informé l'envoyé du secrétaire général de l'ONU de l'étendue des abus et des violations graves commises par l'Otan contre le peuple libyen, en bombardant des cibles civiles et des zones habitées dans différentes villes libyennes".

Il a déploré par ailleurs des victimes "civiles" et a dénoncé une "tentative d'assassinat" du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi dont la résidence de Bab Al-Aziziya a été bombardée à plusieurs reprises depuis quelques semaines.

M. Al-Obeidi a regretté également la mort d'un des fils du colonel Kadhafi, Seif Al-Arab dans un raid sur Bab Al-Aziziya.

Le plus jeune fils du dirigeant libyen a été tué fin avril dans un raid aérien des forces de l'OTAN. Trois des petits-fils du colonel Kadhafi ont aussi été tués dans l'attaque, selon le régime qui avait affirmé que le colonel Kadhafi et sa femme avaient échappé de peu à la frappe menée dans un quartier résidentiel de Tripoli. Ils se trouvaient dans la demeure de leur fils qui a été lourdement endommagée.

Le ministre libyen des Affaires étrangères a qualifié par ailleurs de "crime" commis par l'Otan un bombardement à Brega (est) dans lequel, selon le régime, 11 imams et dignitaires religieux ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi et 50 personnes blessées.

Toujours selon l'agence Jana, M. Al-Obeidi a exprimé sa "ferme condamnation" du "siège maritime" imposé à la Libye, empêchant l'arrivée de produits de premières nécessité, selon lui, comme le carburant, les médicaments et les produits alimentaires.

M. Khatib est arrivé d'Athènes, où il a eu samedi soir des entretiens sur la crise libyenne, il a expliqué que sa visite allait lui "permettre de mieux comprendre la situation politique et d'avancer sur cette affaire".

Sa visite a été décidée le 10 mai par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, qui avait jugé après des entretiens avec les autorités libyennes qu'il fallait poursuivre le dialogue politique.

Première publication : 15/05/2011

  • LIBYE

    Le chef d'état-major de l'armée britannique veut intensifier les frappes

    En savoir plus

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy a reçu le chef de la diplomatie de la rébellion libyenne

    En savoir plus

  • LIBYE

    Washington s'abstient de reconnaître le CNT

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)