Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

De la Mecque à Broumov : le voyage du Bazin

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les profs manquent à l'appel"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

  • Vidéo : Marine Le Pen voit la diplomatie française comme "un canard sans tête"

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • La dette française dépasse pour la première fois les 2 000 milliards d'euros

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

Afrique

Auprès de l'envoyé spécial de l'ONU, Tripoli dénonce les "abus" de l'Otan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/05/2011

L'envoyé spécial de l'ONU, Adbel-Elah al-Khatib, a été reçu dimanche à Tripoli où il s'est rendu afin de "mieux comprendre la situation politique". Le régime a dénoncé à cette occasion des "abus et violations" commises par l'Otan dans le pays.

AFP - Le ministre libyen des Affaires étrangères Abdelati Al-Obeidi a reçu dimanche à Tripoli l'envoyé spécial de l'ONU Adbel-Elah al-Khatib et l'a "informé de l'étendue des abus et de violations graves" commises par l'Otan en Libye, a rapporté l'agence libyenne Jana.

M. Al-Obeidi a "informé l'envoyé du secrétaire général de l'ONU de l'étendue des abus et des violations graves commises par l'Otan contre le peuple libyen, en bombardant des cibles civiles et des zones habitées dans différentes villes libyennes".

Il a déploré par ailleurs des victimes "civiles" et a dénoncé une "tentative d'assassinat" du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi dont la résidence de Bab Al-Aziziya a été bombardée à plusieurs reprises depuis quelques semaines.

M. Al-Obeidi a regretté également la mort d'un des fils du colonel Kadhafi, Seif Al-Arab dans un raid sur Bab Al-Aziziya.

Le plus jeune fils du dirigeant libyen a été tué fin avril dans un raid aérien des forces de l'OTAN. Trois des petits-fils du colonel Kadhafi ont aussi été tués dans l'attaque, selon le régime qui avait affirmé que le colonel Kadhafi et sa femme avaient échappé de peu à la frappe menée dans un quartier résidentiel de Tripoli. Ils se trouvaient dans la demeure de leur fils qui a été lourdement endommagée.

Le ministre libyen des Affaires étrangères a qualifié par ailleurs de "crime" commis par l'Otan un bombardement à Brega (est) dans lequel, selon le régime, 11 imams et dignitaires religieux ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi et 50 personnes blessées.

Toujours selon l'agence Jana, M. Al-Obeidi a exprimé sa "ferme condamnation" du "siège maritime" imposé à la Libye, empêchant l'arrivée de produits de premières nécessité, selon lui, comme le carburant, les médicaments et les produits alimentaires.

M. Khatib est arrivé d'Athènes, où il a eu samedi soir des entretiens sur la crise libyenne, il a expliqué que sa visite allait lui "permettre de mieux comprendre la situation politique et d'avancer sur cette affaire".

Sa visite a été décidée le 10 mai par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, qui avait jugé après des entretiens avec les autorités libyennes qu'il fallait poursuivre le dialogue politique.

Première publication : 15/05/2011

  • LIBYE

    Le chef d'état-major de l'armée britannique veut intensifier les frappes

    En savoir plus

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy a reçu le chef de la diplomatie de la rébellion libyenne

    En savoir plus

  • LIBYE

    Washington s'abstient de reconnaître le CNT

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)