Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Quelle gauche ?"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales: un humour déplacé ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

FOCUS

Royaume Uni : les communautés musulmanes sont-elles bien intégrées ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : faut-il sanctionner les prostituées ou leurs clients?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Palestine s'apprête à adhérer à la CPI

En savoir plus

BILLET RETOUR

Un vent de liberté souffle sur le Koweït

En savoir plus

Sports

Lens relégué en Ligue 2, Marseille laisse filer Lille

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/05/2011

Après son match nul (1-1) à Monaco lors de la 36e journée de Ligue 1, le RC Lens, entraîné par László Bölöni depuis janvier dernier (en photo), est relégué en Ligue 2. L'OM, neutralisé à Lorient (2-2), laisse le champ libre à Lille.

AFP - Marseille a offert un boulevard au leader lillois en concédant le nul à Lorient (2-2), dimanche lors de la 36e journée du Championnat de France, alors que Lens n'a pas réussi à faire de miracles à Monaco (1-1) et retrouvera la 2é division la saison prochaine.

Le champion en titre a réalisé une très mauvaise opération et laissé le champ libre aux Nordistes, qui comptent désormais trois points d'avance avant la réception de Sochaux, mercredi en match en retard. Autant dire qu'avec un succès, les Lillois, nantis d'une différence de buts favorable (+30 contre +23), seraient virtuellement sacrés, quatre jours après avoir soulevé la Coupe de France.

L'OM, dominateur en première période, pensait avoir fait la différence après le 13e but de Rémy. Mais Koné de la tête puis Gameiro ont brisé net son élan et sérieusement hypothéqué ses ambitions de titre malgré l'égalisation de Gignac.

En bas de tableau, les Lensois connaissaient leur mission: s'imposer face à l'ASM pour faire durer le suspense et rêver d'un maintien parmi l'élite. Mais l'impossible ne s'est pas produit et Lens se voit condamné à retrouver une L2 où il avait déjà évolué en 2008-2009.

Un nul fatal puisqu'avec sept points de retard sur Nancy, 17e et premier non-relégable, le club de Gervais Martel n'a plus aucune chance de se sauver alors qu'il ne reste plus que deux matches à disputer.

Il s'agit de l'épilogue prévisible d'un exercice catastrophique, marqué par le remplacement en janvier de Jean-Guy Wallemme par Laszlo Bölöni au poste d'entraîneur. Mais l'expérimenté technicien roumain n'est jamais parvenu à relancer un effectif limité en terme de qualité et qui a étalé ses divisions aussi bien dans l'intimité du vestiaire que sur le terrain.

La descente de Lens officialisée après celle d'Arles-Avignon (20e), la lutte risque d'être terrible jusqu'au bout pour éviter de prendre le 3e et dernier wagon pour la 2é division. Caen (14e), vainqueur de Montpellier (2-0), s'est donné un peu d'air tout comme Nancy dont le large succès face à Nice (3-0) lui permet de sortir de la zone rouge aux dépens de Monaco (18e).

Mais rien n'est encore joué, trois longueurs séparant seulement Valenciennes (12e), tenu en échec par Auxerre (1-1), de l'ASM.

Dans la course à l'Europe, Rennes (5e) a mis fin à une série noire de 9 rencontres sans victoire en allant battre Saint-Etienne 2-1. Une victoire précieuse qui permet aux Bretons d'être assuré de disputer l'Europa League. Pour les Verts, la perspective d'une qualification européenne s'éloigne en revanche de plus en plus.

Enfin, Arles est en passe de réaliser son pari: ne pas battre le triste record du plus petit nombre de points inscrits en une saison (17). Les Provençaux, condamnés à la Ligue 2 depuis plusieurs semaines, l'ont emporté contre Toulouse (1-0) et ont déjà atteint le total tant espéré.

Première publication : 15/05/2011

  • LIGUE 1

    La LFP lance l'appel d'offres 2012-16 et veut "élargir l'exposition" de la L1

    En savoir plus

  • FOOTBALL - AFFAIRE DES QUOTAS

    Laurent Blanc confirmé à son poste par le conseil fédéral de la FFF

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    Les Lyonnais s'écroulent, l'OM déroule

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)