Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

  • Arrestation à Orly de trois jihadistes présumés, dont le mari de Souad Merah

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol recule sur son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • L'Afrique à Paris !

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

EUROPE

Les électeurs zurichois approuvent le maintien de l'aide au suicide

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/05/2011

Une large majorité de votants du canton de Zurich ont voté pour le maintien de l'aide au suicide, dénoncée par ses détracteurs comme favorisant le "tourisme de la mort" dans le canton le plus peuplé de Suisse.

AFP - Les habitants du canton du Zurich, le plus peuplé de Suisse, ont voté dimanche avec une large majorité pour le maintien de l'aide au suicide, aussi pour des non résidents, alors que plusieurs partis ont dénoncé le "tourisme de la mort".

L'initiative contre le "tourisme de la mort" a été rejetée à plus de 151.000 voix, alors qu'environ 42.300 personnes ont voté en faveur de cette motion, selon les résultats provisoires du canton de Zurich.

Cette initiative populaire, lancée par les partis conservateurs de l'Union démocratique fédérale (UDF) et du Parti évangélique (PEV), voulait imposer une obligation de résidence d'au moins un an dans le canton de Zurich aux personnes étrangères voulant bénéficier de l'aide au suicide.

La seconde initiative lancée par les deux partis visant à demander une interdiction au niveau national de l'aide au suicide a également été largement rejetée par les électeurs zurichois, par quelque 147.000 voix contre, alors que 27.300 électeurs s'étaient exprimé en faveur de ce texte.

Ces deux initiatives avaient peu de chance d'aboutir, le PEV et l'UDF étant des partis minoritaires. Les grands partis de droite et de gauche, notamment les populistes de l'UDC et les socialistes, avaient appelé leurs militants à voter contre ces deux motions et ont donc été suivis.

La réglementation en vigueur dans la Confédération autorise l'assistance au suicide lorsque celle-ci ne se fonde pas sur un mobile "égoïste".

Cette aide ne peut être apportée que de façon passive en procurant par exemple des médicaments permettant à une personne de mettre fin à ses jours.

L'assistance active -- aider une personne à prendre ou administrer un produit -- est interdite.

Selon les chiffres fournis par Dignitas, seule association suisse à assister des étrangers candidats au suicide, l'organisation avait accompagné fin 2010 au total 1.138 personnes, dont 592 en provenance d'Allemagne, 102 de France, 118 de Suisse, 19 d'Italie, 18 des Etats-Unis et 16 d'Espagne.

Première publication : 15/05/2011

  • AFRIQUE DU NORD

    L'immolation, un geste de désespoir à forte charge politique

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    France Télécom de nouveau ébranlé par une série de suicides

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Piégé par une webcam, un étudiant homosexuel se suicide

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)