Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Primaire de la gauche : quelle est la stratégie de Manuel Valls ?

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle-2017 : quelle gauche après Hollande ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : avec "La Division d'or", à la conquête de Mossoul

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Demain tout commence" : Omar Sy, allô papa bobo !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juan Manuel Santos : "Le processus de paix avec les Farc est irréversible"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bain de sang à Alep"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE toujours au chevet des marchés?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La fumée tue"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Election présidentielle au Ghana : le dépouillement a commencé

En savoir plus

Moyen-orient

Réunion du Fatah et du Hamas au Caire pour former un gouvernement transitoire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/05/2011

Le Hamas et le Fatah, qui contrôlent respectivement la bande de Gaza et la Cisjordanie, se réunissent au Caire, en Égypte. Les discussions portent sur la formation d'un gouvernement d'union en vue d'élections présidentielle et législatives.

AFP - Les mouvements palestiniens rivaux Fatah et Hamas ont commencé à discuter lundi au Caire de la formation d'un gouvernement d'entente, composé de personnalités indépendantes, a rapporté la télévision publique égyptienne.

Les discussions ont commencé dans la matinée "dans un climat positif", selon la télévision, qui n'a pas fourni plus de détails.

Le Fatah, au pouvoir en Cisjordanie, et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis juin 2007, ont annoncé début mai au Caire un accord pour la formation d'un gouvernement composé de personnalités indépendantes en vue d'élections d'ici un an, soldant plus de quatre ans de divisions entre la Cisjordanie et Gaza.

L'Egypte joue de longue date les médiateurs entre les deux mouvements palestiniens.

L'agence officielle Mena avait indiqué dimanche que la délégation du Fatah du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas serait présidée par Azzam al-Ahmad, celle du mouvement islamiste Hamas par Moussa Abou Marzouk, le numéro deux de son bureau politique.

Les deux délégations doivent "mettre en place les mécanismes de la réconciliation de manière immédiate, en particulier la formation d'un gouvernement d'indépendants palestiniens", avait indiqué un haut responsable égyptien sous le couvert de l'anonymat, cité par l'agence.

"L'Egypte va aider les deux parties à parvenir à un accord" sur le choix du chef du gouvernement et la composition du cabinet, avait-il ajouté.

 

Première publication : 16/05/2011

  • FRANCE - ISRAËL

    À Paris, Netanyahou réitère la nécessité de relancer les négociations

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Le Fatah et le Hamas enterrent la hache de guerre

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Abbas se félicite de voir les Palestiniens tourner la "page noire de la division"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)