Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

  • En direct : Hollande annonce des frappes aériennes en Irak dans un délai "court"

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

SPORT

Le Bayern devra passer par le tour préliminaire de la prochaine Ligue des Champions

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/05/2011

Malgré une ultime victoire contre Stuttgart (2-1), le Bayern Munich n'est pas parvenu à décrocher de billet direct pour la prochaine Ligue des Champions. Il devra passer par le troisième tour préliminaire, en août prochain.

AFP - Le Bayern Munich a atteint son objectif minimal en terminant 3e du Championnat d'Allemagne samedi, mais il n'aura définitivement tourné la page Van Gaal que s'il survit au piège du 3e tour préliminaire de la Ligue des champions en août.

A peine le dernier match d'une décevante saison terminé, Uli Hoeness a réglé ses comptes avec Louis van Gaal, limogé en avril.

"On aurait sans doute dû agir plus tôt (...) J'ai appris cette saison qu'on pouvait gagner des choses, mais s'il n'y avait pas de plaisir, cela ne servait à rien", a lâché le dirigeant bavarois à propos du Néerlandais, remercié pour insuffisance de résultats et suffisance à l'égard de ses dirigeants.

Hoeness sait que l'ombre de Van Gaal continuera à planer sur le club le plus titré du football allemand, au moins jusqu'en août.

Au terme d'une saison où il n'a jamais été mieux classé que 3e, le Bayern doit passer par le repêchage pour disputer la Ligue des champions 2012, dont la finale aura lieu dans son stade.

Et le 3e tour préliminaire de la C1 peut être un sacré coup-gorge avec pour adversaires possibles les Anglais de Manchester City, les Italiens de la Lazio ou de la Juventus Turin.

Joueurs et dirigeants bavarois sont impatients de prendre leur revanche.

"J'ai hâte que la nouvelle saison commence, j'ai hâte de travailler avec Jupp Heynckes. Nous voulons être d'entrée de jeu le Bayern Munich que tout le monde connaît", a lancé Hoeness en guise d'avertissement à la concurrence.

Empoisonné

Après le traumatisme Van Gaal, le Bayern a choisi pour se relancer Heynckes, ami personnel d'Hoeness et grand connaisseur de l'institution bavaroise pour l'avoir déjà entraîné à deux reprises.

"Il faut pour entraîner ce club le comprendre, écouter tout le monde et ne pas se croire en tant qu'entraîneur trop important", a résumé le doyen des entraîneurs de Bundesliga (65 ans).

Pour solder l'héritage Van Gaal qui n'avait procédé à aucun recrutement l'été dernier, le Bayern ne va pas regarder à la dépense: l'arrivée du gardien de but de l'équipe d'Allemagne Neuer pour 25 millions d'euros n'est plus qu'une formalité.

Il devrait être accompagné du Danois Petersen (Cottus), complément en attaque de Gomez, meilleur buteur de Bundesliga que Van Gaal voulait céder en début de saison.

La défense, point faible récurrent, sera renforcée, peut-être avec l'international allemand Jérôme Boateng (Manchester City), et le Chilien Arturo Vidal pourrait muscler le milieu de terrain.

Heynckes a encore à gérer un dernier cadeau empoisonné laissé par Van Gaal: depuis le départ de Van Bommel en janvier, le Bayern n'a plus de leader malgré les aspirations de Schweinsteiger et le brassard de capitaine donné à Lahm.

C'est même la cacophonie dans le vestiaire bavarois où Robben agace sérieusement nombre de ses coéquipiers.

Le Bayern va sans doute réussir à oublier Van Gaal, mais pas forcément son sulfureux surnom de "FC Hollywood".

Première publication : 16/05/2011

  • FOOTBALL - BUNDESLIGA

    Le Borussia Dortmund sacré champion d'Allemagne à l'issue de la 32e journée

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Bayern Munich se sépare de l'entraîneur Louis van Gaal

    En savoir plus

  • LE BLEU DU WEEK-END

    Franck Ribéry tourne la page au terme d'une année difficile

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)