Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Faut-il s'inquiéter de la chute du prix du baril ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : que reste-t-il de la révolution du Maïdan?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Search", Bérénice Bejo sur le champ de bataille

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

Sports

Le FC Porto, vainqueur de la Ligue Europa, en route pour un triplé historique

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 18/05/2011

En dominant le SC Braga à Dublin (1-0), le FC Porto a remporté l’édition 2011 de la Ligue Europa. Les ‘Dragoes’, déjà champions du Portugal, ont décroché le quatrième titre européen de leur histoire grâce à une tête de Falcao juste avant la mi-temps.

À Dublin, le rêve du SC Braga aura tenu 44 minutes de plus. Face au flamboyant FC Porto, les guerriers du Minho ont tenu presque une mi-temps avant de plier, sur un but de l’inévitable Colombien Falcao. Comme souvent cette année, le football portugais aura été un jeu qui se joue à onze contre onze… et qui aura vu, à la fin, Porto s’imposer.

En finale de la Ligue Europa, le champion du Portugal 2011 a longtemps tâtonné. En face, les hommes de Domingos Paciência ont joué avec leurs forces : un bloc défensif bien en place et un quatuor d’attaquants habile en contre.

Le SC Braga aura même été tout près de surprendre le grand favori du soir dès l’entame de la rencontre, mais la reprise de volée de Custodio, à l’entrée de la surface, a frôlé le montant de Helton.

La suite a été d’une implacable logique. Au fil des minutes, Porto a mis le pied sur le ballon et s’est lentement installé dans le camp adverse. Braga, sevré, a été contraint de durcir le jeu, et aurait même pu être rapidement réduit à dix sans la clémence de l’arbitre du soir, M. Velasco Carballo. Hugo Viana (25e) et Silvio (30e) n’ont finalement écopé que d’un jaune sur les deux attentats commis successivement sur l’attaquant brésilien Hulk.

Et si les tentatives de Hulk (7e) et Varela (31e) n’ont pas été couronnées de succès, celle de Falcao (44e), sur un nouveau centre au cordeau de Guarin, a finalement fait mouche. Au point de penalty, le Colombien a ajusté Artur d’une splendide tête dans la lucarne, portant son total de buts à 17 sur l’ensemble de la compétition.

Vers un triplé historique

La seconde période n’a finalement fait que confirmer l’indéniable supériorité du Dragon sur son voisin. Sur les 45 dernières minutes, Braga n’est jamais parvenu à se montrer dangereux, malgré le tableau d’affichage.

Dans les 20 dernières minutes, les Arsenalistas ont bien tenté de forcer la décision mais jamais le dernier rempart des bleus et blancs n’a été inquiété.

Porto, impérial en défense, s’est contenté de maîtriser le jeu et d’offrir aux spectateurs du Dublin Arena quelques offensives empreintes d’une technique toute sud-américaine. Le Brésilien Hulk, notamment, a étalé tout son talent à quelques semaines du début d’un marché des transferts dont il pourrait être l'une des principales attractions.

Au coup de sifflet final, la logique du terrain a donc rejoint celle des pronostics. Le FC Porto était tout simplement le plus expérimenté, le plus adroit… tout simplement le plus fort.

Depuis le début de l’année, les joueurs d'André Villas-Boas ont survolé chaque compétition à laquelle ils ont pris part. Le champion du Portugal – déjà sacré à cinq journées de la fin ! – a réalisé un fantastique doublé.

Et dimanche prochain, face au Vitoria Guimaraes, ils pourraient épingler un troisième titre à leur tableau de chasse 2011 : une Coupe du Portugal, trophée qu’ils ont déjà remporté à 19 reprises.

Un triplé qui ferait entrer le jeune technicien portugais André Villas-Boas au panthéon du club, alors que les ‘Dragoes’ ont battu presque tous les records en championnat cette saison. Exactement comme à l’époque d’un certain José Mourinho…

Première publication : 18/05/2011

  • LIGUE EUROPA

    Les Guerriers de Braga à l’assaut des Dragons de Porto pour une finale 100 % lusitanienne

    En savoir plus

  • LIGUE EUROPA

    Porto-Braga, la finale sera 100% portugaise

    En savoir plus

  • LIGUE EUROPA

    Porto pour valider, Benfica pour convaincre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)