Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Macron ne dit rien sur l'écologie"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Je veux une écologie constructive"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Larry Clark, rencontre avec l’enfant terrible du cinéma américain

En savoir plus

FOCUS

Shenzhen, du "made in China" au "created in China"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Xi Jinping ouvre le Forum de Davos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump défie l'Europe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Adama Barrow attend son investiture au Sénégal

En savoir plus

FRANCE

DSK est arrivé au tribunal de New York

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/05/2011

Dominique Strauss-Kahn, accusé d'agression sexuelle et placé en détention depuis lundi, est arrivé au tribunal de New York ce jeudi. L'audience doit décider de son éventuelle libération conditionnelle avant la décision du Grand Jury attendu vendredi.

AFP - L'ex-patron du FMI Dominique Strauss-Kahn est arrivé jeudi matin dans l'enceinte du tribunal de New York où doit se tenir une audience pour décider de son éventuelle libération conditionnelle, a-t-on appris de source policière.

M. Strauss-Kahn, accusé d'agression sexuelle par une employée d'un hôtel de Manhattan et qui a passé trois nuits en prison, se trouvait dans un bâtiment annexe à celui qui abrite la salle d'audience où il doit comparaître, a indiqué un porte-parole de la police, Walter Glowacz.

Les avocats de DSK qui proposent à nouveau le versement d'une caution d'un million de dollars, estiment que le patron du FMI a les "ressources financières suffisantes" pour s'en acquitter.

Ils joignent ainsi à leur requête le titre de propriété au nom d'Anne Sinclair, son épouse, de la maison du couple à Washington, achetée quatre millions de dollars.

M. Strauss-Kahn s'engage à demeurer 24 heures sur 24 dans une résidence de

Manhattan, qui n'a pas été précisée mais pourrait être celle de sa fille, sous ce que le document appelle une "surveillance électronique" et qui pourrait consister en un bracelet électronique.

M. Strauss-Kahn a déjà remis son passeport français à la justice américaine et s'engage à remettre aussi son document de voyage de l'ONU aux autorités afin de prouver qu'il ne quittera pas le territoire américain pendant la durée de la procédure judiciaire.

Surtout, il dit "renoncer volontairement à toute procédure d'extradition de toute sorte", dans une déclaration au tribunal sous serment.

M. Strauss-Kahn, qui a démissionné jeudi de son poste de directeur du FMI, clame son innocence, assurant vouloir "consacrer toutes ses forces" à sa défense.

Il devrait savoir vendredi si la chambre d'accusation, qui a entendu mercredi à huis clos le témoignage de la victime présumée, a décidé de l'inculper formellement.

Première publication : 19/05/2011

  • AFFAIRE DSK

    Dominique Strauss-Kahn démissionne de la direction générale du FMI

    En savoir plus

  • AFFAIRE DSK

    La défense de DSK cherche à obtenir une remise en liberté sous caution

    En savoir plus

  • Affaire DSK : La fin de l'omerta à la française ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)