Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Trump défie l'Europe"

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ?

En savoir plus

FOCUS

L'Italie, une base arrière du jihadisme en Europe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Abd Al Malik : le "combattant de la culture" reprend les armes pour Camus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La CIA à Trump: 'le silence est d'or'"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May : vers un Brexit "dur" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le PS, vote utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Les Russes ne sont pas nos ennemis", estime le futur président bulgare

En savoir plus

Asie - pacifique

Une dizaine de morts dans l'incendie d'un camion citerne de l'OTAN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/05/2011

Au moins 15 personnes ont été tuées samedi matin dans le nord-ouest du Pakistan lors d'une explosion d'un camion citerne de l'Otan qui faisait route vers l'Afghanistan. Onze autres poids lourds de l'Alliance avaient déjà été détruits vendredi soir.

AFP - Au moins 15 personnes ont été tuées samedi près de la frontière pakistano-afghane dans l'incendie, provoqué par une bombe, d'un camion-citerne de l'Otan qui faisait route vers l'Afghanistan, ont indiqué des responsables pakistanais.

Les victimes sont des jeunes gens qui s'étaient rassemblés pour collecter l'essence s'échappant de la citerne près de la ville de Landi Kotal, dans la province de la Frontière-du-Nord-Ouest, a expliqué un responsable de l'administration locale, Shafeerullah Wazir.

"Le camion citerne a pris feu après une explosion provoquée par une petite bombe", a-t-il indiqué. "Les villageois des maisons voisines se sont précipités pour collecter l'essence s'échappant du camion endommagé après que le feu eut été maîtrisé", a-t-il ajouté.

"Soudain, l'incendie a repris et au moins 15 personnes, dont cinq jeunes garçons, qui recueillaient l'essence dans des seaux, ont été mortellement brûlés".

Selon un autre responsable pakistanais, Iqbal Khattak, onze autres poids-lourds et camions-citerne de l'Otan ont été détruits vendredi vers minuit près de Torkham (nord-ouest). Les véhicules ont pris feu après l'explosion de l'un d'eux causée, semble-t-il, par une bombe placée sous son chassis.

Aucune victime n'est a déplorée, a précisé M. Khattak à l'AFP.

Ces 12 destructions n'ont pas été revendiquées mais les autorités soupçonnent les talibans d'en être les auteurs.

Ces attaques sont survenues au lendemain de l'attentat contre deux voitures du consulat américain à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, qui a blessé légèrement deux Américains et tué un passant. Il s'agissait du premier attentat visant directement les Etats-Unis depuis la mort d'Oussama Ben Laden.

Les talibans pakistanais, insurgés islamistes qui ont fait allégeance à Al-Qaïda en 2007 et mènent, depuis, une campagne d'attentats très meurtrière au Pakistan, ont revendiqué l'attaque pour venger le cerveau des attentats du 11-Septembre, tué le 2 mai dans le nord du pays par un commando américain héliporté.
 

Première publication : 21/05/2011

  • PAKISTAN

    Quatre morts au cours d'une attaque contre des camions citernes de l'Otan

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Double attaque des Taliban contre les camions de l'Otan

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    La route pakistano-afghane bientôt réouverte aux camions de l'Otan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)