Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

Afrique

Alassane Ouattara souhaite que Laurent Gbagbo soit jugé pour crimes de guerre

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/05/2011

Au cours d'un entretien exclusif avec FRANCE 24 - RFI, Alassane Ouattara a insisté sur la nécessité que son prédécesseur, Laurent Gbagbo, soit jugé pour crimes de guerre par la CPI, pour les exactions commises dans le pays ces six derniers mois.

Dans un entretien exclusif accordé à FRANCE 24 dimanche dans la résidence présidentielle à Yamoussoukro, le président ivoirien Alassane Ouattara a insisté sur la nécessité que Laurent Gbagbo soit jugé pour crimes de guerre. Alassane Ouattara a indiqué qu’il souhaitait que l’ancien président soit jugé à la fois par la justice ivoirienne et par la Cour pénale internationale (CPI) pour les crimes de sang commis dans son pays.

"Il sera jugé. Il sera jugé en interne, et je demande qu'il soit jugé par la Cour pénale internationale", a-t-il déclaré.
Laurent Gbagbo est détenu à Korhogo, dans le nord du pays, à la demande d'Alassane Ouattara, qui a dit craindre pour lui "une tentative d'enlèvement ou des violences".
 
Concernant Guillaume Soro, Alassane Ouattara a annoncé qu’il serait "reconduit dans ses fonctions de Premier ministre et de ministre de la Défense", en soulignant l’excellence de son travail.
 
Au nom de la réconciliation nationale, Alassane Ouattara a également expliqué être en "discussion avec les éléments modérés du Front populaire ivoirien", le parti de Gbagbo, dans la perspective de la formation de son gouvernement.
 
"Je souhaite qu'ils fassent partie de mon gouvernement. Je l'ai promis durant la campagne", a-t-il dit. "On ne peut pas exclure un parti important dans la gestion du pays".
 
Alassane Ouattara a été investi président près de six mois après la tenue de l’élection présidentielle, qui a donné lieu à des violences opposant ses partisans à ceux de l’ex-président Laurent Gbagbo dans tout le pays. Le nombre de morts au cours de cette crise est estimé à 3 000 personnes.
 
À propos de la présence française en Côte d’Ivoire, le président Nicolas Sarkozy a déclaré samedi qu’il n’entendait pas retirer les soldats français de Côte d’Ivoire. À cela, Alassane Ouattara a répondu qu’il était important que les forces françaises restent sur son territoire car elles sont précieuses en matière de lutte contre le terrorisme. "Il faut que cette base soit renforcée", a-t-il insisté.
 
 

 

Première publication : 22/05/2011

  • CÔTE D'IVOIRE - DIAPORAMA

    Yamoussoukro, la capitale inachevée

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Alassane Ouattara appelle à la réconciliation

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Alassane Ouattara investi président devant ses pairs et des milliers d'Ivoiriens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)