Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Afrique

La commission électorale propose le report des élections au 16 octobre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/05/2011

La Haute instance indépendante tunisienne a proposé dimanche de reporter l'élection de l'Assemblée nationale constituante au 16 octobre pour des raisons techniques et logistiques. La date de l'élection était initialement fixée au 24 juillet.

AFP - La Haute instance indépendante tunisienne  chargée de préparer et superviser l'élection de l'Assemblée nationale constituante a proposé dimanche de reporter ces élections au 16 octobre, au lieu du 24 juillet, selon l'agence de presse officielle TAP.
              
Cette information, annoncée à Tunis par le président de cette instance récemment élue, Kamel Jendoubi, a été confirmée à l'AFP par le président de la Commission nationale de réforme politique, Yadh Ben Achour.
              
"Pour des raisons techniques et logistiques, nous n'avons pas assez de temps pour tenir les élections du 24 juillet", a commenté M. Ben Achour lors d'un entretien téléphonique, en précisant toutefois que la Haute instance pour les élections était indépendante de sa propre commission.
              
"Il y a 7 millions d'électeurs à enregistrer, il y a des problèmes d'organisation, de formation des agents inscripteurs...", a-t-il souligné.
              
"C'est désormais au gouvernement de décider et d'en tenir compte au moment où il promulguera le décret de convocation du corps électoral", a expliqué M. Ben Achour, juriste de renom et personnalité indépendante respectée en Tunisie.
              
Le Premier ministre de transition en Tunisie, Béji Caïd Essebsi, avait quant à lui répété mercredi que la "volonté du gouvernement" était de maintenir l'élection d'une Assemblée constituante à la date du 24 juillet même si la décision ne dépendait pas de lui.
              
Maintenir les élections au 24 juillet, "en tout cas c'est la volonté du gouvernement", avait déclaré à la radio Europe 1 M. Essebsi en visite à Paris. "Maintenant, actuellement, les élections ne dépendent plus du gouvernement puisqu'il y a une commission spéciale qui a été créée et va s'occuper des élections", avait-il tenu à préciser.

Première publication : 22/05/2011

  • TUNISIE

    Le Premier ministre évoque un éventuel report des législatives

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Un couvre-feu nocturne décrété à Tunis après de violents heurts

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Imed Trabelsi condamné à deux ans de prison ferme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)