Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les Taliban revendiquent l'attaque d'une base militaire à Karachi

Vidéo par Florence GAILLARD

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/05/2011

Une attaque, revendiquée par les Taliban, contre une base de l'armée de l'air à Karachi, dans le sud du Pakistan, a provoqué la mort d'au moins douze militaires, dans la nuit de dimanche à lundi.

REUTERS - Des taliban ont attaqué le quartier général de l'aéronavale pakistanaise, lundi à Karachi, lors d'une opération qui ne manquera pas d'attiser les doutes quant aux capacités de l'armée, trois semaines après la mort d'Oussama ben Laden.

"Le périmètre autoir de la base est entièrement bouclé"

Des tirs ont retenti pendant près de seize heures sur la base de Mehran, attaquée par une vingtaine de miliciens islamistes qui ont tué 12 militaires et détruit un avion, avant d'être maîtrisés.

"C'est pour venger la mort du martyr Oussama ben Laden. C'est la preuve que nous sommes toujours unis et puissants", a dit à Reuters Ehsanullah Ehsan, un porte-parole des taliban, joint par téléphone.

Les miliciens pakistanais avaient promis de venger la mort du chef d'Al Qaïda tué par un commando américain le 2 mai dans une ville du nord du Pakistan.

Des renforts ont été acheminés dans la matinée sur la base pour tenter de déloger les assaillants qui ont attaqué vers 22h30 (17h30 GMT), dimanche. Selon un membre des services de sécurité, ils s'étaient emparés d'un bâtiment. "L'opération est terminée. Le bâtiment principal a été repris. Par précaution, nous continuons la recherche de terroristes aux alentours mais l'opération principale est terminée", a déclaré un membre des services de sécurité interrogé par Reuters.

Outre les 12 tués, 14 militaires ont été blessés, a dit un porte-parole de l'aéronavale. De source proche des services de sécurité, ont fait état de trois tués parmi les assaillants.

Al-Qaïda dans le monde

Embarras

Le site se trouve à 24 km de la base aérienne de Masroor, la plus importante du Pakistan, où une partie de l'arsenal nucléaire pourrait se trouver.

"Ils avaient des pistolets, des lance-roquettes et des grenades. Ils ont détruit l'avion avec un lance-roquette", a précisé le commandant Salman Ali, au nom de la marine nationale.

L'avion en question est un appareil de reconnaissance P-3C Orion, a précisé un autre porte-parole.

"Un tel acte de terrorisme n'entamera pas la détermination du gouvernement et du peuple pakistanais à combattre le terrorisme", a assuré le Premier ministre, Yusuf Raza Gilani, dans un communiqué.

Selon la presse, le commando s'est introduit sur la base par les égouts. L'information n'a pas été confirmée officiellement.

L'assaut, qui rappelle celui du quartier général de l'armée, à Rawalpindi, en 2009, est un nouvelle source d'embarras pour un appareil militaire largement considéré comme l'unique institution efficace du pays.

L'état-major avait déjà été largement mis en cause après la mort d'Oussama ben Laden, tué dans la résidence qu'il occupait apparemment depuis plusieurs années à Abbottabab, ville de garnison située à une cinquantaine de kilomètre d'Islamabad.

Les Navy Seals ont, qui plus est, opéré à l'insu des forces pakistanaises.

Première publication : 22/05/2011

  • PAKISTAN

    Une dizaine de morts dans l'incendie d'un camion citerne de l'OTAN

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Un haut responsable yéménite d'Al-Qaïda arrêté à Karachi

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Dans un message posthume, Ben Laden salue les révolutions arabes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)