Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les Taliban revendiquent l'attaque d'une base militaire à Karachi

Vidéo par Florence GAILLARD

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/05/2011

Une attaque, revendiquée par les Taliban, contre une base de l'armée de l'air à Karachi, dans le sud du Pakistan, a provoqué la mort d'au moins douze militaires, dans la nuit de dimanche à lundi.

REUTERS - Des taliban ont attaqué le quartier général de l'aéronavale pakistanaise, lundi à Karachi, lors d'une opération qui ne manquera pas d'attiser les doutes quant aux capacités de l'armée, trois semaines après la mort d'Oussama ben Laden.

"Le périmètre autoir de la base est entièrement bouclé"

Des tirs ont retenti pendant près de seize heures sur la base de Mehran, attaquée par une vingtaine de miliciens islamistes qui ont tué 12 militaires et détruit un avion, avant d'être maîtrisés.

"C'est pour venger la mort du martyr Oussama ben Laden. C'est la preuve que nous sommes toujours unis et puissants", a dit à Reuters Ehsanullah Ehsan, un porte-parole des taliban, joint par téléphone.

Les miliciens pakistanais avaient promis de venger la mort du chef d'Al Qaïda tué par un commando américain le 2 mai dans une ville du nord du Pakistan.

Des renforts ont été acheminés dans la matinée sur la base pour tenter de déloger les assaillants qui ont attaqué vers 22h30 (17h30 GMT), dimanche. Selon un membre des services de sécurité, ils s'étaient emparés d'un bâtiment. "L'opération est terminée. Le bâtiment principal a été repris. Par précaution, nous continuons la recherche de terroristes aux alentours mais l'opération principale est terminée", a déclaré un membre des services de sécurité interrogé par Reuters.

Outre les 12 tués, 14 militaires ont été blessés, a dit un porte-parole de l'aéronavale. De source proche des services de sécurité, ont fait état de trois tués parmi les assaillants.

Al-Qaïda dans le monde

Embarras

Le site se trouve à 24 km de la base aérienne de Masroor, la plus importante du Pakistan, où une partie de l'arsenal nucléaire pourrait se trouver.

"Ils avaient des pistolets, des lance-roquettes et des grenades. Ils ont détruit l'avion avec un lance-roquette", a précisé le commandant Salman Ali, au nom de la marine nationale.

L'avion en question est un appareil de reconnaissance P-3C Orion, a précisé un autre porte-parole.

"Un tel acte de terrorisme n'entamera pas la détermination du gouvernement et du peuple pakistanais à combattre le terrorisme", a assuré le Premier ministre, Yusuf Raza Gilani, dans un communiqué.

Selon la presse, le commando s'est introduit sur la base par les égouts. L'information n'a pas été confirmée officiellement.

L'assaut, qui rappelle celui du quartier général de l'armée, à Rawalpindi, en 2009, est un nouvelle source d'embarras pour un appareil militaire largement considéré comme l'unique institution efficace du pays.

L'état-major avait déjà été largement mis en cause après la mort d'Oussama ben Laden, tué dans la résidence qu'il occupait apparemment depuis plusieurs années à Abbottabab, ville de garnison située à une cinquantaine de kilomètre d'Islamabad.

Les Navy Seals ont, qui plus est, opéré à l'insu des forces pakistanaises.

Première publication : 22/05/2011

  • PAKISTAN

    Une dizaine de morts dans l'incendie d'un camion citerne de l'OTAN

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Un haut responsable yéménite d'Al-Qaïda arrêté à Karachi

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Dans un message posthume, Ben Laden salue les révolutions arabes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)