Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les Taliban revendiquent l'attaque d'une base militaire à Karachi

Vidéo par Florence GAILLARD

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/05/2011

Une attaque, revendiquée par les Taliban, contre une base de l'armée de l'air à Karachi, dans le sud du Pakistan, a provoqué la mort d'au moins douze militaires, dans la nuit de dimanche à lundi.

REUTERS - Des taliban ont attaqué le quartier général de l'aéronavale pakistanaise, lundi à Karachi, lors d'une opération qui ne manquera pas d'attiser les doutes quant aux capacités de l'armée, trois semaines après la mort d'Oussama ben Laden.

"Le périmètre autoir de la base est entièrement bouclé"

Des tirs ont retenti pendant près de seize heures sur la base de Mehran, attaquée par une vingtaine de miliciens islamistes qui ont tué 12 militaires et détruit un avion, avant d'être maîtrisés.

"C'est pour venger la mort du martyr Oussama ben Laden. C'est la preuve que nous sommes toujours unis et puissants", a dit à Reuters Ehsanullah Ehsan, un porte-parole des taliban, joint par téléphone.

Les miliciens pakistanais avaient promis de venger la mort du chef d'Al Qaïda tué par un commando américain le 2 mai dans une ville du nord du Pakistan.

Des renforts ont été acheminés dans la matinée sur la base pour tenter de déloger les assaillants qui ont attaqué vers 22h30 (17h30 GMT), dimanche. Selon un membre des services de sécurité, ils s'étaient emparés d'un bâtiment. "L'opération est terminée. Le bâtiment principal a été repris. Par précaution, nous continuons la recherche de terroristes aux alentours mais l'opération principale est terminée", a déclaré un membre des services de sécurité interrogé par Reuters.

Outre les 12 tués, 14 militaires ont été blessés, a dit un porte-parole de l'aéronavale. De source proche des services de sécurité, ont fait état de trois tués parmi les assaillants.

Al-Qaïda dans le monde

Embarras

Le site se trouve à 24 km de la base aérienne de Masroor, la plus importante du Pakistan, où une partie de l'arsenal nucléaire pourrait se trouver.

"Ils avaient des pistolets, des lance-roquettes et des grenades. Ils ont détruit l'avion avec un lance-roquette", a précisé le commandant Salman Ali, au nom de la marine nationale.

L'avion en question est un appareil de reconnaissance P-3C Orion, a précisé un autre porte-parole.

"Un tel acte de terrorisme n'entamera pas la détermination du gouvernement et du peuple pakistanais à combattre le terrorisme", a assuré le Premier ministre, Yusuf Raza Gilani, dans un communiqué.

Selon la presse, le commando s'est introduit sur la base par les égouts. L'information n'a pas été confirmée officiellement.

L'assaut, qui rappelle celui du quartier général de l'armée, à Rawalpindi, en 2009, est un nouvelle source d'embarras pour un appareil militaire largement considéré comme l'unique institution efficace du pays.

L'état-major avait déjà été largement mis en cause après la mort d'Oussama ben Laden, tué dans la résidence qu'il occupait apparemment depuis plusieurs années à Abbottabab, ville de garnison située à une cinquantaine de kilomètre d'Islamabad.

Les Navy Seals ont, qui plus est, opéré à l'insu des forces pakistanaises.

Première publication : 22/05/2011

  • PAKISTAN

    Une dizaine de morts dans l'incendie d'un camion citerne de l'OTAN

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Un haut responsable yéménite d'Al-Qaïda arrêté à Karachi

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Dans un message posthume, Ben Laden salue les révolutions arabes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)