Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les séparatistes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Amériques

La dépouille de l'ancien président Salvador Allende exhumée par la justice

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/05/2011

La dépouille de Salvador Allende, président socialiste de 1970 à sa mort en 1973 lors d'un coup d'État, a été exhumée du cimetière central de Santiago. L'enquête judiciaire, ouverte en février, doit établir s'il s'est suicidé ou s'il a été assassiné.

AFP - La dépouille de l'ancien président socialiste du Chili Salvador Allende a été exhumée lundi, dans le cadre d'une enquête judiciaire pour établir s'il s'est suicidé ou s'il a été assassiné le jour du coup d'Etat du 11 septembre 1973, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'exhumation a eu lieu dans le cimetière central de Santiago, dans le cadre d'une enquête ouverte en février sur la mort de cette icône de la gauche latino-américaine. L'expertise sera confiée au service médico-légal et à des experts étrangers.

Allende, premier marxiste élu à la présidence du Chili en 1970, est mort par balle dans le palais présidentiel de la Moneda à Santiago, bombardé par l'armée de l'air, lors du coup d'Etat du général Augusto Pinochet le 11 septembre 1973. Il avait 65 ans.

L'arme et les balles ayant entraîné sa mort n'ont jamais été retrouvées et la veuve d'Allende et ses filles n'ont pas pu voir son cadavre.

Selon une autopsie pratiquée à l'Hôpital militaire de Santiago, il s'était suicidé en se tirant une balle sous le menton.

La famille du président elle-même privilégie la thèse du suicide, qui a été mise en cause notamment par le leader cubain Fidel Castro, mais soutient l'enquête judiciaire.

"Cela nous paraît important pour le pays et pour le monde que l'on puisse établir juridiquement les causes de sa mort et les circonstances extrêmement violentes qui l'ont entourée", a déclaré la fille d'Allende, Isabel, aujourd'hui sénatrice.

L'enquête sur la mort du président chilien a été rouverte en même temps que 725 dossiers de crimes contre l'humanité commis sous la dictature (1973-1990), qui n'avaient jamais été traités faute de plaintes.

Première publication : 23/05/2011

  • CHILI

    La justice chilienne ordonne l'exhumation de Salvador Allende

    En savoir plus

  • CHILI

    Santiago ouvre une enquête pour la première fois sur la mort d'Allende

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)